Société

Carte scolaire : au menu trente-trois créations de postes dans la Loire

Par Tescher Léo, France Bleu Saint-Étienne Loire dimanche 6 avril 2014 à 22:24

école saint etienne
école saint etienne © Radio France - Léo Tescher

Ce lundi, l'inspecteur académique doit rendre ses premières décisions sur la nouvelle carte scolaire.

Trente-trois nouveaux postes dans la Loire

Chaque année, c'est un des points de tension entre l'Inspection Académique et les partenaires sociaux : la carte scolaire. Cette répartition de la dotation départementale de professeurs en fonction de la démographie se traduit par des ouvertures et des fermetures de classes. Pour la rentrée 2014, on sait déjà que la Loire aura droit à trente-trois nouveaux postes. Ce qu'on ne sait pas encore, c'est combien d'écoles vont être concernées par une ouverture ou une fermeture de classe.

Jeudi dernier, le Comité technique spécial départemental (CTSD) qui réunit inspecteurs et syndicats, s'est réuni afin de cibler des écoles : 35 sont en observation de fermeture, 64 en observation d'ouverture. C'est à l'inspecteur académique de trancher. Il présentera ses décisions ce lundi lors d'un nouveau CTSD. Pour choisir qui ferme, qui ouvre, il y a des repères, des seuils qui, pour le syndicat SNUipp, ne sont pas adaptés. 

Carte scolaire BOB1

A Unieux, avec ses trois classes, le seuil de fermeture de l'école maternelle est à 65 élèves. L'inspecteur académique en prévoit 63 inscrits pour la rentrée prochaine, il pourrait donc décider de fermer une classe. Problème, le maire Christophe Faverjon n'a pas les mêmes chiffres.

Carte scolaire ENRO OKOK

Si la fermeture d'une classe y est confirmée, l'école maternelle d'Unieux serait fragilisée, et les syndicats craignent que l'Inspection académique resorte un de ses vieux projets : la fusion avec l'école primaire. Le maire Christophe Faverjon s'y oppose toujours et se veut rassurant :

Carte scolaire BOB 2