Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Cartes postales, livres ou spécialités culinaires : quels souvenirs ramènent les touristes d'Orléans ?

jeudi 27 septembre 2018 à 5:45 Par Manon Derdevet, France Bleu Orléans

Les derniers touristes de la saison estivale arpentent les rues d'Orléans et ramènent presque tous chez eux une trace de leur passage dans le Loiret.

Miriam et Nour, deux touristes libanaises, découvrent et prennent en photo la cathédrale d'Orléans
Miriam et Nour, deux touristes libanaises, découvrent et prennent en photo la cathédrale d'Orléans © Radio France - Manon Derdevet

Orléans, France

Alors que la saison touristique touche à sa fin, Orléans Métropole a dressé son bilan touristique estival. Même si les chiffres ne sont pas encore définitifs, la tendance à la hausse en termes de fréquentation touristique pour cette année semble se préciser. 61% des acteurs économiques et touristiques de la Métropole estiment avoir fait un bon chiffre d’affaire cet été, notamment dans les commerces. 

Des séjours relativement courts

Sur les six premiers mois de l’année, plus de 510 000 nuitées ont été enregistrées soit une hausse de 2%. Quant à la clientèle étrangère qui représente près de 25% des touristes, elle est essentiellement européenne avec un retour cette année des anglais, plus de 16% des visiteurs étrangers. La durée de séjour reste relativement courte avec en moyenne 1,4 jour passé sur Orléans et dans la Métropole. Ces adeptes des courts séjours, on les appelle les "city breakers," une tendance de manière de voyager en hausse à travers le monde. 

Quels souvenirs ramènent les touristes ? 

Les commerçants tentent d'analyser ce que les touristes ont voulu ramener d'Orléans. Cartes postales et cathédrale miniature pour les uns ou moutarde et vinaigre locaux pour les autres, chacun a ses préférences. 

Bernard et Françoise viennent pour la première fois à Orléans et ce couple originaire de la Meuse est tombé littéralement amoureux de la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans. Impossible donc pour eux de partir sans avoir acheté un souvenir. "On aime bien ramener des cartes postales ou des bibelots pour nos enfants et nos petits-enfants. On reviendra pour leur montrer" s'enthousiasme le couple. 

Mais certains touristes sont eux en panne d'inspiration comme Miriam et Nour. Ces deux touristes libanaises d'une vingtaine d'années sont venues passer la journée à Orléans. La ville les a conquises mais elle ne savent pas ce qu'elles vont ramener chez elles. 

"On pourrait ramener un porte-clés avec Jeanne d'Arc dessus", Miriam une touriste libanaise.

"On veut un objet qui nous rappelle un peu de l'histoire de la gastronomie et de nos découvertes à Orléans. On voudrait une trace de notre passage à Orléans", complète Nour.

Des choix différents pour les touristes étrangers et français

Des livres, des cartes postales ou des spécialités culinaires, les touristes ont l'embarras du choix. Frédérique, la gérante d'une épicerie et boutique de souvenir, 1 rue Jeanne d'Arc au coeur d'Orléans, sait bien ce qui plaît aux touristes. 

"Ils n'ont généralement pas beaucoup de place dans leurs valises dont ils emmènent plutôt des magnets, des spécialités orléanaises comme du vinaigre, de la moutarde, des pralines ou des alcools mais toujours en petites quantités", explique la commerçante.

Ces choix diffèrent également entre les touristes étrangers et les touristes français d'après elle. "Les touristes étrangers prennent plutôt des produits qui viennent de toute la France comme du foie gras par exemple et donc pas forcément des produits locaux. Par contre les touristes français vont davantage acheter des spécialités loirétaines."

Pour ceux qui n'ont pas eu le temps d'acheter leur souvenir d'Orléans, ils gardent tout de même leurs photos. Cette année encore la cathédrale d'Orléans a été photographiée sous tous les angles.