Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Cassel : quatre "Meilleurs Ouvriers de France" dans une famille de tapissiers

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

A Cassel dans le Nord, une boutique de la Grand Place accueille une famille bourrée de talents. Le père et trois de ses enfants sont "Meilleurs Ouvriers de France" ! Et les Fayolle exercent une profession rare, ils sont maîtres tapissiers.

Jacques Fayolle, le père de famille, est tapissier depuis 1973
Jacques Fayolle, le père de famille, est tapissier depuis 1973 © Radio France - Anne-Claire Gauchard

Cassel, France

Sur la magnifique Grand Place de Cassel, la boutique des Fayolle ne dénote pas, elle est située dans un bâtiment du XVIème siècle.

Au rez-de-chaussée : le magasin avec notamment la tissuthèque, une sorte de bibliothèque de tissu pour permettre au client de choisir son préféré. Et puis à l'étage, un formidable bric-à-brac... 

Au mur : des marteaux de toutes tailles, des serre-joints, de la ficelle, des pots de colle, mais aussi un incongru calendrier de femmes dénudées... Sur la cheminée une statue de Vierge Marie et des réflexions politiques griffonnées à même le plâtre. En fond sonore : la radio constamment allumée. 

Et puis posés parfois un peu en vrac, là où l'on a trouvé de la place : des fauteuils, des rideaux, des coussins, en cours de fabrication. 

Une petite partie du "bric-à-brac" dans l'atelier - Radio France
Une petite partie du "bric-à-brac" dans l'atelier © Radio France - Anne-Claire Gauchard

La déco d'un particulier, d'un hôpital ou d'un château prestigieux

Jacques Fayolle qui a crée l'entreprise, décrit son métier de tapissier comme la transformation du tissu dans la maison. Cela peut passer par la déco des canapés, de la moquette ou des rideaux, chez un particulier comme dans un château prestigieux, mais c'est aussi modifier par exemple l'acoustique d'une administration ou la protection incendie d'un hôpital avec des tissus techniques.  

Et toute la famille Fayolle, à l'exception de Paul, le petit dernier qui passe son bac, est impliquée dans cet artisanat. Sylvie la femme de Jacques s'occupe de la gestion. Et les enfants Jean-Baptiste, Barbara et Jacob, qui ont la trentaine, sont comme leur papa, tapissiers.

Le père et trois de ses enfants Meilleurs Ouvriers de France

Cette transmission là déjà est assez rare, mais en plus le papa et les trois enfants, qui ont la trentaine, ont tous été distingués comme Meilleur Ouvrier de France, une distinction pourtant prestigieuse et difficile à obtenir

Jacob, dernier "titré" de la fratrie, est devenu Meilleur Ouvrier de France cette année, 25 ans après son père.

Bien-sûr pour les Fayolle ces distinctions sont une fierté, et pour l'anecdote ils ont chacun rencontré un président de la République, mais tous les quatre sont modestes et mettent en avant leur passion avant leur talent.

La partie couture de l'atelier avec Barbara Fayolle et Nathalie ,salariée de l'entreprise - Radio France
La partie couture de l'atelier avec Barbara Fayolle et Nathalie ,salariée de l'entreprise © Radio France - Anne-Claire Gauchard

" A partir du moment où on a ce titre là, on doit rester au plus haut dans notre travail. Vis à vis de notre clientèle, on n'a plus le droit de faire moins bien, on n'a plus le choix ", explique en souriant Barbara Fayolle.

"Louis XVI a attendu 14 ans son bureau, nos clients veulent un canapé dans les jours qui viennent"

Chez les Fayolle évidemment, tout est fait à la main. Avec une maîtrise du geste longue à acquérir pour certaines techniques, dix ans parfois. Le métier de tapissier prend de toute façon beaucoup de temps. "Il faut parfois passer 150 heures sur un canapé", précise Jacques Fayolle. "Avant les artisans avaient le temps, les clients aussi. Maintenant ils prennent l'ordinateur et soupirent en apprenant qu'il y a trois mois de délai. Louis XVI a attendu quatorze ans son bureau. C'était un roi, mais aujourd'hui le client veut un canapé dans les jours qui viennent." 

Dans quelques semaines, Jacques Fayolle prend sa retraite et cède l'entreprise à ses enfants. Mais il va rester très investi dans la transmission et la formation, notamment à travers ses fonctions à la chambre des métiers et chez les compagnons du devoir.

A Cassel, une boutique accueille la famille de maîtres tapissiers, les Fayolle. Le père et trois de ses enfants sont meilleurs ouvriers de France - Radio France
A Cassel, une boutique accueille la famille de maîtres tapissiers, les Fayolle. Le père et trois de ses enfants sont meilleurs ouvriers de France © Radio France - Eric Turpin