Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray

Catholiques et musulmans, côte à côte dans la Cathédrale de Nancy

dimanche 31 juillet 2016 à 17:52 Par Roxane Delaby, France Bleu Sud Lorraine

A Nancy une dizaine de musulmans a répondu à l'appel lancé par les représentants du culte musulman. Ils se sont rendus à la Cathédrale Notre Dame de l'Annonciation pour une prière commune en solidarité avec les catholiques.

Des musulmans assistent à la messe dans la Cathédrale de Nancy
Des musulmans assistent à la messe dans la Cathédrale de Nancy © Radio France - roxane delaby

Nancy, France

Dans la Cathédrale Notre dame de l'annonciation à Nancy, quelques musulmans s'étaient assis sur les bancs, au milieu des fidèles chrétiens. Après l'attentat de mardi dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray en Seine-Maritime, ils ont répondu à l'appel du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) qui les avait invité à assister à la messe dominicale. Ils ont été accueilli par le père Paul Nazotin qui s'est adressé a eux :

Votre présence est un très beau geste que nous accueillons comme une grâce du seigneur. Nous demandons avec autant de ferveur que c'est possible en ce dimanche, que nous puissions nous tenir ferme, afin que rien ne puisse mettre à mal la coexistence, la paix et l'amitié entre les religions."

Le père Nazotin, a délivré un message de paix et de tolérance avant de rendre hommage au Père Jacques Hamel tué mardi. Pour les musulmans présents au delà du geste de solidarité et de fraternisation ce fut aussi un moment de découverte. Vêtu d'une djellaba, Mimoun rentre dans une église pour la première fois. Alors à l'entrée de la Cathédrale il se demande s'il doit s'asseoir avec les hommes ou si tout le monde est mélangé. S'il assiste à la messe, c'est pour exprimer sa solidarité :

Nous les musulmans ont est venu ici pour montrer que nous sommes avec vous. Nous sommes avec les français, avec les chrétiens... Nous avons des religions différentes, des origines différentes, mais nous sommes tous des humains, et nous sommes tous contre cette violence."

Plus loin, Alice, elle, connait bien l'Eglise.  Ancienne catholique convertie à l'Islam, elle est là pour montrer qu'au même titre que les autres religions l'Islam est une religion de paix :

Les musulmans ont aussi leur mot à dire. On doit se montrer pour prouver qu'on est tolérant, qu'on est calme que nous n'avons rien à voir avec ces terroristes."

A la sortie de la messe Les fidèles catholiques eux, se disent très sensibles à cette présence. Jean-François assiste à la messe chaque dimanche, pour lui c'était un moment unique :

Je trouve ça très plaisant, c'est un beau geste d'unité. Ça évite les amalgames entre des extrémistes et de véritables croyants"

Catholiques et musulmans assis côte à côte dans la cathédrale de Nancy, un moment inédit de fraternité, loin des amalgames.