Société

Ce qu'il faut retenir de l'actu en Mayenne ce mardi 8 novembre

Par Marion Dambielle-Arribagé, France Bleu Mayenne mardi 8 novembre 2016 à 8:16

France Bleu Mayenne
France Bleu Mayenne © Radio France

Des os dans un jardin, de la prison ferme après une course-poursuite, des cars scolaires contrôlés par la police et les Lumières de Laval qui approchent !

Des ossements retrouvés dans un jardin : c'est la drôle de déouverte faite par un habitant de Craon il y a une dizaine de jours, alors qu'il faisait des travaus de terrassement sur son terrain. Il pourrait s'agir d'ossements humains, mais impossibled 'en savoir plus pour l'instant. Ils sont en cours d'analyse à l'Institut de recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale, à Cergy-Pontoise, en région parisienne.

De la prison ferme pour avoir refusé de s'arrêter à un contrôle de gendarmerie : un refus d'obtempérer qui avait provoqué une course-poursuite dans le sud-Mayenne, dans la nuit de samedi à dimanche. Elle s'était achevée à Gennes-sur-Glaize, par une interpellation musclée durant laquelle un gendarme avait été blessé. Les 3 hommes ont été jugés dès hier en comparution immédiate pour refus d'obtempérer, outrage et rébellion. Ils écopent chacun de 10 mois de prison ferme.

Des cars scolaires contrôlés par la police : scène inhabituelle hier après-midi lors de la sortie des cours au collège Alain Gerbault de Laval. Les véhicules transportant les élèves ont été passés au crible par les forces de l'ordre. Une opération coup de poing voulu par la préfecture pour lutter contre la hausse du nombre d'accidents en Mayenne. Opération qui était doublée d'une action de prévention.

Le coup d'envoi des illuminations de Laval, ce sera le 26 novembre : sur le thème, cette année, des Rubans. Parmi les festivités annoncées : le retour du feu d'artifice (annulé l'an dernier à cause des attentats de Paris), la mise en place d'une crèche dans le jardin de la Perrine, ou encore la disparition de la patinoire, qui peinait à trouver son public, au profit d'un "village des lutins", sur l'esplanade du Chateau-Neuf. Les animations vont durer jusqu'au 2 janvier.