Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les PV laissent place au "forfait post-stationnement", plus cher à Tulle et dans certaines rues de Limoges

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

Finis les PV, place désormais au "forfait post stationnement". Une nouvelle réglementation avec l'application de nouveaux tarifs, à Tulle et à Limoges. A Brive, le montant de l'amende reste inchangé.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Thomas Larabi

Les amendes de stationnement ont changé depuis le 1er janvier. D'ailleurs, on ne doit plus parler de PV mais de "forfait post-stationnement". Mais dans les faits, le fonctionnement est le même. 

A terme, l'objectif est d'obtenir une meilleure rotation des véhicules en stationnement pour une meilleure activité économique des centres-villes et notamment du commerce de proximité. 

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Thomas Larabi

Mais cette mesure divise, notamment avec ce commerçant du centre-ville de Limoges : "il y a de fortes chances pour que les clients ne trouvent pas de place pour se garer. Du coup, ils ne viennent pas. Et pour ceux qui trouvent, il y en a même qui restent sur le pas de la porte pour voir s'ils ne prennent pas une amende. Tout ça, ça ne va pas forcément les inciter à revenir la prochaine fois", glisse-t-il dans la conversation. 

En Limousin, cette nouvelle réglementation est variable. A Tulle, l'amende de stationnement passe à 25 euros. A Brive, aucun changement. Et à Limoges, c'est un peu des deux. Certaines zones de l'hypercentre passent à 25 euros tandis que d'autres rues du centre restent à 17 euros.

A Limoges, la nouvelle a parfois du mal à passer. Elizabeth suit minutieusement les instructions du parcmètre, quand on lui apprend la nouvelle. "Ah ben super", soupire-t-elle. Pour elle, PV ou forfait post-stationnement, c'est du pareil au même. "Quelque soit l'appellation, c'est encore une taxe. 25 euros si on est en infraction de quelques minutes, c'est vraiment pas top", ajoute-t-elle. 

17 euros, c'est déjà pas mal, alors 25, je trouve ça abusif"

Pas top, voire même exagéré selon elle. Un avis partagé par cet autre automobiliste : "Je pense que c'est une mauvaise idée parce qu'il n'est pas certain que ça contribue à fluidifier les stationnements payants". Des Limougeauds remontés, pour qui, cette augmentation semble être la goutte d'eau qui fait déborder le vase. "D'autant plus que le stationnement est devenu payant dans quasiment toute la ville maintenant. 17 euros, c'est déjà pas mal, alors 25, je trouve ça abusif", explique ce Limougeaud qui a du mal à croire que des automobilistes peuvent se réjouir de cette réglementation : "vous en trouverez peut-être quelques-uns, mais ils n'ont pas de voiture ces gens-là, à mon avis"

La nouvelle a donc du mal à passer, même si toutes les rues du centre ville ne sont pas concernées par cette augmentation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess