Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cécile Étienne, la "mamie de Bondy" qui gâte les enfants de son quartier à Noël

-
Par , France Bleu Paris

À quelques heures du réveillon de Noël, France Bleu Paris vous propose le témoignage d'une femme exceptionnelle : Cécile Étienne. Depuis des années, cette habitante de Bondy (Seine-Saint-Denis), gâte les enfants de son quartier en leur offrant des cadeaux pour le 25 décembre.

Cécile Etienne, la "mamie de Bondy" qui gâte les enfants de son quartier à Noël
Cécile Etienne, la "mamie de Bondy" qui gâte les enfants de son quartier à Noël © Radio France - Hajera Mohammad

À Bondy (Seine-Saint-Denis), Noël ne serait pas vraiment Noël sans Cécile Étienne. Cette habitante de la commune, âgée de 94 ans, respecte, depuis une dizaine d'années, une tradition : offrir des cadeaux aux enfants de ses voisins.

Des cadeaux pour remercier les voisins

Celle qu'on surnomme "Mamie Bondy" vit depuis 1954 dans la même maison, située à deux pas du quartier de la Noue Caillet au nord de Bondy. Sur le canapé de son salon, elle étale sous nos yeux, les paquets cadeaux qu'elle a soigneusement emballés. "Ça c'est pour Alexis, c'est un jeu de société. Ça c'est pour Beverly, un coffret avec des petites eaux de Cologne et des trucs qu'on met dans les cheveux, ça c'est pour le petit Djibril...." Au total, elle a préparé plus d'une dizaine de cadeaux pour les petits du quartier. 

Si elle fait ce geste c'est avant tout pour remercier leurs parents. "Ils me rendent service, comme le grand-père à côté qui vient fermer mes volets tous les soirs et puis à côté, à chaque fois qu'ils font un barbecue, ils m'apportent quelque chose. La dernière fois, ils m'ont apporté un bol de soupe, c'est gentil, alors je me suis dit, pour les remercier, je vais faire des cadeaux !" Mais tout cela doit représenter un sacré budget ? "Oh bah non, parce que je vais acheter ça dans les bazars...Vous savez moi j'ai une petite retraite,  je dépense pas plus que ce qu'il faut, je ne suis jamais à découvert !"

Cécile Étienne a préparé les cadeaux pour une dizaine d'enfants de son quartier à Bondy (Seine-Saint-Denis)
Cécile Étienne a préparé les cadeaux pour une dizaine d'enfants de son quartier à Bondy (Seine-Saint-Denis) © Radio France - Hajera Mohammad

Une vie dédiée aux autres

Cécile Etienne a dédié sa vie aux autres depuis son arrivée à Bondy dans les années 1950. Une arrivée qu'elle a très mal vécue la Parisienne de l'époque qui n'envisageait pas une seconde de s'installer en banlieue. Mais très vite, elle participe à la vie locale et toujours auprès des enfants. "Avec mon mari, on laissait toujours les enfants venir dans notre jardin, il y avait des enfants tout le temps !". Le curé fait appel à elle pour donner des cours de catéchisme aux petits. Puis, elle devient bénévole puis présidente de la Croix-Rouge locale. Un engagement qui lui vaudra de recevoir la Légion d'Honneur en 1974.

"Mamie Bondy", son surnom dans le quartier

Il y a quelques mois encore, "Mamie Bondy" donnait des cours de lecture aux enfants à l'école du quartier et assurait l'aide aux devoirs. Mais tout s'est arrêté avec le coronavirus et le confinement. "Ah oui, les enfants me manquent ! Je les vois moins cette année oui... Parfois il y en a qui passent à la fenêtre me disent 'coucou' mais c'est difficile vous savez", nous confie-t-elle. Mais pas question pour autant d'en faire moins cette année à Noël : "Faut quand même continue à vivre. Si on reste assis dans un fauteuil à pleurer parce qu'il y a la maladie, ça sert à rien !" 

"C'est un ange-gardien"

Les voisins, eux, se disent touchés par cette générosité. "Elle n'est pas obligée de le faire, mais elle le fait et elle continue, elle est juste incroyable ! Elle a une énergie... C'est comme un ange-gardien qui veille sur nos enfants", assure Yvette. Sa fille, Cassandra, reçoit chaque année un cadeau et elle va régulièrement faire ses devoirs chez Cécile. La fillette de 11 ans, confirme : "C'est Superman... Je la considère comme ma mamie". Et "Mamie Bondy" ne s'arrête pas là : après Noël, certains voisins auront droit en janvier à la traditionnelle galette des Rois et pour la Chandeleur à des crêpes !

Cécile Etienne, la "mamie de Bondy" au grand cœur qui gâte les enfants de son quartier à Noël

Choix de la station

À venir dansDanssecondess