Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Doubs : le médecin de Colombier-Fontaine publie un poème sur internet pour se trouver un successeur

lundi 2 avril 2018 à 5:01 Par Christophe Beck, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon et France Bleu

A 65 ans et après 37 ans d’exercice, Jean Marc Clément, médecin généraliste à Colombier-Fontaine dans le Doubs, aspire à une retraite méritée. En quête d'un successeur à qui il accepterait de céder gracieusement son cabinet médical, il a rédigé un petit poème tout en simplicité et sincérité.

Le docteur Jean-Marc Clément cherche désespérément un successeur pour ses quelques 3000 patients du secteur de Colombier Fontaine .
Le docteur Jean-Marc Clément cherche désespérément un successeur pour ses quelques 3000 patients du secteur de Colombier Fontaine . © Radio France - Christophe Beck

Colombier-Fontaine, France

"Je n’ai pas vu le temps passer. Ça fait presque 37 années qu’à Colombier, je prends mon pied… ", Jean-Marc Clément, médecin généraliste à Colombier-Fontaine dans le Doubs a choisi la poésie pour tenter d'attirer l'attention sur son cabinet médical, promis à une fermeture certaine s'il ne trouve pas de successeur. Le "docteur" redoute de laisser ses quelques 3 000 patients sans solution en juin prochain, lorsqu'il fera valoir ses droits à la retraite, à l'âge de 65 ans. "J'ai un peu l'impression d'abandonner le navire et laisser une quantité de personnes sur le carreau, sans prise en charge". 

C'est la raison de ce texte dont sa fille Blandine lui a soufflé l'idée et qu'il a publié sur Facebook. "J'ai exercé, je dois l'avouer, le plus passionnant des métiers. Mais la retraite pointe son nez. Et le médecin est fatigué. Fin juin, je rends mon tablier. C'est gracieusement que je céderais mon cabinet que je regretterai".  

La lettre (poème) de Jean-Marc Clément pour tenter de trouver un successeur pour son cabinet médical de Colombier Fontaine

Une maison médiale, mais pas assez de médecins

Aujourd'hui, trois médecins exercent encore à Colombier-Fontaine pour un bassin de 8 000 habitants. Deux d'entre eux partent à la retraite en juin prochain. Il ne restera donc plus qu'un seul médecin dans la commune. Un projet de maison médicale, porté par les élus locaux, avec l'aide de la sous préfecture, devrait voir le jour dans les prochaines semaines, . Cette maison médicale s'installera dans les locaux de l'ex-communauté de communes des Trois Cantons, mais faute de médecins (ou avec un unique médecin), elle n'apportera pas de solution. 

Un cabinet médical entièrement équipé à Colombier Fontaine pouvant accueillir jusqu'à deux médecins.  - Radio France
Un cabinet médical entièrement équipé à Colombier Fontaine pouvant accueillir jusqu'à deux médecins. © Radio France - Christophe Beck