Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cedric Herrou enfariné à Valence : "c'était un peu carnaval"

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'agriculteur militant Cédric Herrou a été enfariné alors qu'il se rendait à une projection d'un film ce dimanche soir au Navire à Valence dans la Drôme. La directeur du cinéma a porté plainte.

Le militant Cédric Herrou était de passage hier à Valence dans la Drôme.
Le militant Cédric Herrou était de passage hier à Valence dans la Drôme. © Maxppp - PHOTOPQR/NICE MATIN

Cédric Herrou, l'agriculteur arrêté pour avoir fait passer plus de 250 migrants la frontière franco-italienne était au cinéma "le Navire" ce dimanche à Valence.  Quelques minutes avant la projection en avant-première de "Libre", un film retraçant son action militante, le militant Cédric Herrou a été enfariné par des militants d'extrême droite.

"Vous savez, c'était un peu carnaval hier. Je ne pense pas que ces identitaires voulaient être violents. Mais ils sont venus avec des capuches, tout en noir. Je comprends que des spectateurs aient eu peur. Ce que je leur propose c'est de discuter. Ce n'est pas avec de la farine que l'on va régler le problème. D'ailleurs, j'ai vu que les paquets de farine venaient d'Argentine. Il pourrait faire travailler les paysans français. Comme dirait ma mère, c'est pas bien de jouer avec de la nourriture !" Cédric Herrou.

Le directeur du cinéma porte plainte

Le directeur du cinéma s'est interposé. Cyril Désiré est aller porté plainte ce lundi matin. Malgré tout, la séance s'est très bien déroulée.

"Il y a deux personnes qui ont lancé de la farine, et autour un groupe de six ou huit personnes pour provoquer. C'est la première fois que cela nous arrive. On se dit que c'est dommage d'être en France. On aurait préféré qu'ils prennent un billet et qu'ils viennent discuter de leurs idées. On est un lieu d'échange, de discussion et de rencontre." Cyril Désiré.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess