Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Centenaire 14/18 : le 28e RT rend hommage aux morts pour la France en célébrant ses 20 ans à Issoire

samedi 10 novembre 2018 à 14:48 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne

Ce week-end, à Issoire, on rend hommage à nos morts durant la Grande Guerre lors des traditionnelles commémorations du conflit mondial 14-18. Le 28ème régiment de transmissions en a aussi profité pour réaffirmer le lien qui lie les militaires à la ville d'Issoire en célébrant un autre anniversaire.

Les militaires, coureurs d'un jour, ont bouclé leur parcours sur les boulevards d'Issoire
Les militaires, coureurs d'un jour, ont bouclé leur parcours sur les boulevards d'Issoire © Radio France - Mickaël Chailloux

Issoire, France

Cela fait 20 ans que le 28e RT s'est installé à Issoire. Le 1er septembre 1998, les transmetteurs arrivent d'Orléans et prennent leurs quartiers dans la cité Saint-Austremoine. Le colonel Hyacinthe de Lavaissière, qui commande aujourd'hui le 28e régiment, était à l'époque lieutenant. _"J'avais fait ce mouvement entre Orléans et Issoire"rappelle-t-il, heureux aujourd'hui de "participer à cet effort avec les soldats et de se rappeler à ces bons souvenirs"._

Ce samedi , les militaires ont donc bouclé leur parcours. Ils se sont élancés d'Orléans mercredi et sont arrivés sur les boulevards d'Issoire en fin de matinée. En courant, ils ont symbolisé le dynamisme et la force qui les lient à cette ville. "Les issoiriens sont vraiment attachés à ce régiment" explique le capitaine Collin, commandant de la 2e compagnie du 28e RT. "C'est une force qu'il faut entretenir chaque jour. Nous ne sommes qu'un maillon pendant deux ans [c'est le temps que reste un commandant en place au sein du régiment]"

Le centenaire de l'armistice en toile de fond

Les soldats ont quand même pu courir et même rouler à vélo aux côtés de véhicules anciens datant de 14/18, commémoration de la Grande Guerre oblige. Parmi les personnes présentes, un passionné. Thierry Vialat s'est habillé en poilu. "Ca m'a ému car cette parade, je l'ai faite avec cet uniforme qu'ont porté nos grands-pères. Certains des miens hantent encore le monument au mort de mon pays, vers Pontaumur" raconte-t-il au bord des larmes, signalant la "fierté" d'avoir effectué ce devoir de mémoire en paradant sur une vieille voiture.

Thierry Vialat, poilu d'un jour, incollable sur cette période - Radio France
Thierry Vialat, poilu d'un jour, incollable sur cette période © Radio France - Mickaël Chailloux

Le week-end issoirien est surtout un week-end de commémoration pour les soldats. "La victoire de 1918 est la victoire de la cohésion sociale" souligne le colonel Hyacinthe de Lavaissière. Pour cela, l'esplanade des armées est inaugurée à 15h route de Saint-Germain-Lembron. Ce samedi soir, une veillée au drapeau aura lieu au 28e RT afin de se recueillir avant le grand moment de la cérémonie ce dimanche.