Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Centenaire de l'Armistice : à Pontvallain, des élèves reconstituent une tranchée de la Première Guerre mondiale

mercredi 7 novembre 2018 à 17:30 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine et France Bleu

Ces élèves de CM2 proposent des visites théâtralisées le samedi 10 et dimanche 11 novembre. Chacun des 31 enfants a par ailleurs choisi sur le monument aux morts de la commune le nom d'un habitant tombé pour la France pendant la Grande Guerre sur lequel il s'est documenté.

Les parents ont aidé à la fabrication des décors et des costumes
Les parents ont aidé à la fabrication des décors et des costumes © Radio France - Bertrand Hochet

Pontvallain, France

Entre palettes et bâches plastiques, ce parcours scénarisé avec fumigènes et bruitages décrit l'horreur de la Grande Guerre : la violence, la faim, le froid, l'ennui parfois et les maladies. Les élèves, en costume de Poilus, découvrent que ces faits historiques peuvent rejoindre leur histoire familiale : "mon arrière grand-père a été opéré de l'appendicite dans les tranchées. Il a été anesthésié avec de la neige", raconte par exemple Adèle.

Combats, repas, jeux, repos : le quotidien des Poilus est évoqué à travers les différentes saynètes  - Radio France
Combats, repas, jeux, repos : le quotidien des Poilus est évoqué à travers les différentes saynètes © Radio France - Bertrand Hochet

Ces jeunes qui travaillent sur la Première Guerre mondiale depuis la rentrée de septembre sont profondément marqués par le nombre de soldats tués dans les combats. "lls n'étaient pas très heureux car ils ne voyaient plus leur famille. Ils devaient penser qu'ils allaient vite mourir. C'était dur", décrivent Kylian et Nolan.

Au gré des visites, les élèves échangent leurs rôles.  - Radio France
Au gré des visites, les élèves échangent leurs rôles. © Radio France - Bertrand Hochet

Ce travail d'histoire, d'écriture et de théatre a beaucoup fait réfléchir les élèves, se réjouit Romuald Guyard, leur enseignant : "en CM2, les enfants arrivent à prendre du recul sur ce qu'était la guerre, sur l'âge aussi des Poilus quand ils sont morts. Ils ont constaté qu'ils étaient très jeunes parfois, qu'ils auraient pu être leur papa".

Cuisiniers et infirmiers : deux postes clés dans les tranchées de la Grande Guerre.  - Radio France
Cuisiniers et infirmiers : deux postes clés dans les tranchées de la Grande Guerre. © Radio France - Bertrand Hochet

Chacun des 31 élèves de la classe de CM2 de Pontvallain a relevé sur le monument aux morts de la commune le nom d'un habitant mort pour la France sur lequel il s'est personnellement documenté.

► Visites de la tranchée reconstituée par les élèves de CM2 de Pontvallain : samedi 10 et dimanche 11 novembre 2018, de 14h à 17h, derrière la mairie.