Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

Centenaire de la Première Guerre mondiale : Emmanuel Macron dans onze départements pour renouer avec les élus locaux

vendredi 2 novembre 2018 à 10:19 - Mis à jour le lundi 5 novembre 2018 à 7:02 Par Germain Arrigoni, France Bleu, France Bleu Nord, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Picardie, France Bleu Alsace, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

Emmanuel Macron entame à partir de ce dimanche 4 novembre à Strasbourg un long déplacement dans les départements du Grand Est et des Hauts-de-France à l'occasion des commémorations du 11 novembre. Un des objectifs de ce déplacement marathon du chef de l'Etat : reconquérir les élus locaux.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © AFP - Thibault Camus

Après un coup de fatigue, un déplacement marathon. Emmanuel Macron a fait avancer le Conseil des ministres cette semaine pour pouvoir "souffler" avant un long déplacement de six jours dans l'est et le nord de la France à l'occasion des commémorations du centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918.

L'occasion également pour le chef de l'Etat de restaurer la confiance avec les élus locaux, après des mois de brouille. Mais ces derniers attendent des engagements concrets de l'exécutif à l'approche des congrès des grandes associations d'élus. Dans son intervention télévisée du 16 octobre, le président de la République avait même rendu un hommage appuyé aux maires, "premiers porteurs de la République au quotidien".

Itinérance mémorielle et régionale dans onze départements

Les sujets de tension ne manquent pas comme la suppression de la taxe d'habitation mais aussi les discussions avec les départements sur la compensation par l'Etat du financement du Revenu de solidarité active (RSA), ainsi que sur celle de l'accueil des migrants mineurs non accompagnés (MNA).

Emmanuel Macron se rendra dans les départements de l'est et le nord de France à travers une quinzaine de villes à partir du dimanche 4 novembre à Strasbourg, en passant ensuite notamment par Verdun, Reims, Lens, Péronne et Compiègne avant de revenir à Paris le dimanche suivant pour les commémorations du 11 novembre.

Une "itinérance" mémorielle et régionale durant laquelle le président de la République exprimera "l'attention particulière qu'il porte aux territoires". Il arrivera, selon l'Elysée, avec des réponses aux doléances des territoires sur les problèmes locaux.

Le programme du déplacement d'Emmanuel Macron du 4 au 11 novembre

  • Dimanche 4 novembre : Strasbourg (Bas-Rhin)
  • Lundi 5 novembre : Morhange (Moselle) et Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle)
  • Mardi 6 novembre : Les Eparges et Verdun (Meuse) et Reims (Marne)
  • Mercredi 7 novembre : Charleville-Mézières (Ardennes) et Rozoy-sur-Serre (Aisne)
  • Jeudi 8 novembre : Feignies et Maubeuge (Nord) et Notre-Dame-de-Lorette et Arras (Pas-de-Calais)
  • Vendredi 9 novembre : Lens (Pas-de-Calais) et Albert et Péronne (Somme)
  • Samedi 10 novembre : Compiègne (Oise)
  • Dimanche 11 novembre : Paris
  - Visactu
© Visactu -