Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Centenaire de la bataille de Cambrai : 32 000 spectateurs au défilé militaire

dimanche 26 novembre 2017 à 17:46 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord

500 soldats du Royal Tank Regiment et 50 militaires du 501° régiment de chars de combat de Mourmelon ont défilé dans les rues de la ville devant 32 000 spectateurs. Le point d'orgue d'une semaine de commémorations de la bataille de Cambrai.

Défilé du centenaire de la bataille de Cambrai devant l'hôtel de ville
Défilé du centenaire de la bataille de Cambrai devant l'hôtel de ville © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Cambrai, France

Dans les rues de la ville, des dizaines de drapeaux britanniques aux fenêtres et dans les mains des spectateurs, qui pour certains arboraient aussi des coquelicots en hommage aux soldats morts pendant cette bataille de Cambrai. Des soldats remerciés par la secrétaire d'état aux armées Geneviève Darrieussecq

Que ces commémorations soient autant de leçons pour l'avenir. Au nom de tous ces hommes qui ont donné leur vie, nous devons collectivement poursuivre l'oeuvre de paix et d'amitié entre les nations européennes

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Mark Lancaster le ministre anglais des armées a lui salué la création d'un centre d'interprétation de la bataille de Cambrai à Flesquières, un musée dans lequel est exposé le char Deborah, un des derniers vestiges de la bataille.

Un hommage aux 5 membres de son équipage, mais aussi à tous ceux qui sont morts sur le champ d'honneur, entre le 20 novembre et début décembre 1917

Le ministre qui a par ailleurs lu un message de la reine d'Angleterre qui n'a pas pu assister aux cérémonies, mais qui a tenu à remercier le maire de Cambrai et les Cambrésiens pour l'organisation de cette semaine de commémorations.

Pour assurer le devoir de mémoire une cinquantaine de jeunes de l'EPIDE, l'école de la 2° chance de Cambrai ont fait office de porte drapeaux derrière les 500 militaires du Royal Tank Regiment, qui avait à l'époque participé à la Grande Guerre, et la cinquantaine du 501° régiment de chars de combat de Mourmelon.

Les commémorations se poursuivent jusqu'au 2 décembre : avec le jeudi 30 novembre : l'inauguration du monument aux soldats de Guernesey à Masnières et le 2 décembre à Villers Guislain l'inauguration d'un site commémorant la contre attaque héroïque des cavaliers indiens lors de la bataille de Cambrai.