Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Centenaire de la Grande guerre : un jumelage franco-allemand se retrouve à Verdun

samedi 10 novembre 2018 à 9:54 Par Marcellin Robine, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le comité de jumelage de Cheux, Grainville-sur-Odon et Saint-Manvieu-Norrey à l'ouest de Caen a proposé à son homologue allemand d'Unterpleichfeld de se rejoindre à Verdun pour commémorer le centenaire de l'armistice de la première guerre mondiale. 50 français sont partis vendredi soir en bus.

Une vingtaine de jeunes français participe à l'échange. Ils vont retrouver 35 adolescents allemands.
Une vingtaine de jeunes français participe à l'échange. Ils vont retrouver 35 adolescents allemands. © Radio France - Marcellin Robine

Cheux, France

La délégation française compte 50 membres, dont une vingtaine de jeunes. Des adolescents tous assis au fond du bus, impatients de rencontrer les jeunes allemands. Commémorer le centenaire de l'armistice avec le jumelage allemand, c'est une idée qu'Arnaud Potier, le président du comité français, a depuis longtemps. "Cela fait trois ans que l'idée a germé mais nos amis allemands nous ont donné leur feu vert il y a un an. Ce n'est pas dans leur culture de fêter cette date."

Le président du comité de jumelage de Cheux, Grainville-sur-Odon et Saint-Manvieu-Norrey Arnaud Potier - Radio France
Le président du comité de jumelage de Cheux, Grainville-sur-Odon et Saint-Manvieu-Norrey Arnaud Potier © Radio France - Marcellin Robine

Léonie Hastain fait partie du jumelage depuis sa création, il y a 25 ans. Le week-end va être intense. "Il va y avoir beaucoup d'émotion. On a déjà fait le cimetière allemand de La Cambe tous ensemble, c'était un moment émouvant, on va vivre la même chose." La fille de Léonie, 12 ans, a hâte de découvrir le mémorial de Verdun et l'ossuaire de Douaumont avec les allemands. "On part là-bas pour faire un recueillement, se dire qu'il ne faut plus que ça se passe et que l'on soit amis."

Alexandre, lui, ne parle pas allemand. L'adolescent de 13 ans est membre de la commission jeune de sa commune. Il a été convié à rencontrer des jeunes habitants d'Unterpleichfeld. Même si un pays a vaincu l'autre il y a 100 ans, aujourd'hui il y a des nations amies. "C'était il y a longtemps, aujourd'hui tout le monde participe aux cérémonies, c'est pour célébrer la paix."

Une délégation des deux comités prendra part à la cérémonie officiel à Verdun dimanche. Un moyen de sceller encore un peu plus l'amitié entre les deux jumelages.