Société

Centenaire du Chemin des Dames : le char Schneider des passionnés

Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu Picardie vendredi 14 avril 2017 à 10:39

Le char Scheider est installé sur le rond-point à l'entrée de Berry-au-Bac dans l'Aisne.
Le char Scheider est installé sur le rond-point à l'entrée de Berry-au-Bac dans l'Aisne. © Radio France - Sophie Constanzer

Alors que les cérémonies pour commémorer le centenaire de l'offensive du Chemin des Dames ont lieu ce week-end dans l'Aisne, rencontre avec des passionnés marnais de véhicules de guerres. Les passionnés qui ont précisément, rendu le char Schneider au Chemin des Dames.

Depuis mars dernier, le char Schneider trône sur le rond-point du Choléra à Berry-au-Bac, à l'entrée du Chemin des Dames. "On est contents d'avoir participé au fait qu'il y aie maintenant un char qui est installé à Berry-au-Bac, qui est le char qui a combattu sur place... et de toute façon il y a avait pas d'autre solution comme il y en qu'un seul sur la terre et qu'il est dans un musée...", souligne Laurent, le président de l'association "France 40 véhicules" basée à Fismes dans la Marne.

En effet, pour construire la réplique, il a fallu d'abord toquer à la porte du musée des blindés de Saumur qui abrite le dernier spécimen au monde de char Schneider. Pour prendre les mesures, et avoir un modèle pour réaliser certaines pièces. "On a commencé comme ça, on est allé voir le musée des blindés de Saumur, on a dit on veut ça en projet... est-ce que vous pouvez nous prêter un char?...", se souvient Bertrand, le trésorier de l'association.

La réplique a été construite en 6 mois par les membres de l'Association "France 40 véhicules".  - Radio France
La réplique a été construite en 6 mois par les membres de l'Association "France 40 véhicules". © Radio France - Sophie Constanzer

On a cherché des archives, on a cherché des photos, on l'a fait avec tout ce qu'on a trouvé... -- Laurent, président de France 40 véhicules

Les membres et les deux salariés de l'association "France 40 véhicules" -qui est plutôt spécialisée dans la restauration de véhicules de la seconde guerre mondiale- n'ont ainsi compté ni les kilomètres, ni les heures de travail. Et ils ont même investi dans du matériel. "On s'est équipé d'une machine de découpe pour ce char, qui nous permet de découper de la tôle jusqu'à 25 millimètres...", explique Bertrand. Résultat : il a fallu seulement 6 mois pour réaliser cette réplique parfaite.

Parfaite à quelques détails près, peut-être, concède Laurent, le président de l'association : "On a pas fait d'impasse ! il y a peut être des imperfections mais faut savoir que quand on a commencé la réalisation de ce char on a fait des demandes un peu partout, à l'armée, aux archives, on a cherché des archives et des photos... et on l'a fait avec tout ce qu'on a trouvé". Et l'association envisage de construire en quelque sorte le frère du char Schneider : "le char Saint Chamond a combattu à l'autre bout du Chemin des Dames". Pour avoir donc "les deux chars du Chemin des Dames au Chemin des Dames", imagine Laurent. On verra si le projet pourra devenir une réalité d'ici la fin du Centenaire.

Les dimensions et caractéristiques ont été respectées pour la construction. - Radio France
Les dimensions et caractéristiques ont été respectées pour la construction. © Radio France - Sophie Constanzer

La carte montre l''offensive du Chemin des Dames.  - Radio France
La carte montre l''offensive du Chemin des Dames. © Radio France - Sophie Constanzer

A lire aussi : le programme des commémorations