Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Société

Centenaire : parler de la guerre 14-18 aux enfants

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

A la veille des commémorations de l’armistice de la Première Guerre mondiale, un ancien enseignant marnais consacre son temps à restaurer des tombes de Poilus, aidé par des adolescents. Marc Christophe est l'invité de France Bleu Champagne-Ardenne ce lundi.

Cérémonie du centenaire du début de la Première Guerre mondiale : des collégiens et des lycéens lisent des lettres de Poilus
Cérémonie du centenaire du début de la Première Guerre mondiale : des collégiens et des lycéens lisent des lettres de Poilus © Radio France

Le 11 novembre marquera cette année les 96 ans de l'armistice de la Première Guerre mondiale . Une date d’autant plus importante en cette année de centenaire. Parmi les initiatives organisées pour transmettre ce passé aux plus jeunes, un enseignant à la retraite, Marc Christophe, participera aux cérémonies au cimetière du nord à Reims.

À 17h30 ce mardi, il rendra hommage aux Poilus en faisant notamment lire des textes à de jeunes adolescents avec qui il travaille tout au long de l’année pour restaurer des tombes et retracer l’histoire des soldats.

"Il faut d’abord faire un long travail de recherche pour s’assurer que le soldat est bien dans la tombe et qu’il n’y a plus de descendant, avant de pouvoir s’occuper de la tombe" , explique-t-il. L'objectif de Marc Christophe est ainsi de constituer un fichier national des soldats morts pendant la Première Guerre mondiale. 1,4 millions de soldats sont décédés entre 1914 et 1918.

"Les jeunes ne sont pas indifférents à cette guerre 14-18. Dès qu'on leur parle du soldat, ils sont volontaires"

"On peut évoquer la guerre de 1914 à des enfants dès l'âge de 10 ans. Il faut évoquer les choses simplement, en leur racontant comment ces soldats vivaient à l'époque et en insitant sur l'humain" , confie Marc Christophe, qui était notre invité à 8h10:

Marc Christophe, enseignant à la retraite passionné d'histoire

►► À LIRE AUSSI : L'initiative organisée au collège de Pontfaverger, où des collégiens ont sculpté des objets rappelant la Première Guerre mondiale.