Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Centrale à bitume de Thenon : des croix en bois plantés par les opposants à l'entrée du site

-
Par , France Bleu Périgord

La centrale à bitume de Thenon est actuellement en phase d'essai. Opposés au projet, des habitants d'Azerat et de Thenon ont planté, ce samedi 17 avril, des croix aux abords de la centrale pour symboliser la mort de la nature.

Des croix ont été plantés par les opposants à la centrale à bitume de Thenon
Des croix ont été plantés par les opposants à la centrale à bitume de Thenon - ACAPEC

L'association ACAPEC ne lâche pas le morceau. Ce samedi 17 avril, ses membres ont planté des croix de cimetière à l'entrée du site de la centrale de Thenon en signe de protestation. Sur les planches de bois on peut lire "Vallée de la Mort" ou "Votre poison = nos cancers". Ils s'opposent toujours à l'implantation de cette centrale à bitume qu'ils considèrent comme polluante et nocive pour l'environnement local. 

"Vallée de la Mort"

Les membres de l'ACAPEC (Association pour la Protection de l'Environnement du Causse), opposés depuis le début du projet à la centrale à bitume de Thenon (appartenant à l'entreprise Lagarde et Laronze) ont réalisé une action devant le site ce samedi. La centrale est en route depuis quelques jours mais ce sont seulement des essais assure la préfecture de la Dordogne. L'ACAPEC, de son côté, est certaine "que leur site n'est pas mis en conformité avec les exigences indispensables" explique-t-elle. 

Au pied du site, les opposants ont donc plantés de nombreuses croix en bois pour symboliser "l'adieu" à la biodiversité et à la santé des riverains. On peut y lire "Vallée de la Mort", "Natura 2000 vous dit merci", "A nos amis de la nature victimes du capitalisme" ou encore "Empoisonneur du peuple". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess