Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Centre commercial Leclerc à Creutzwald : toutes les boutiques ont pu rouvrir, après 2 semaines de fermeture

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Après deux semaines de fermeture, toutes les boutiques du centre commercial Leclerc à Creutzwald ont finalement pu relever le rideau le lundi 15 février. Elles étaient à l'arrêt jusque-là car la préfecture de Moselle pensait que le centre commercial dépassait les 20 000 mètres carrés.

Une dizaine de commerçants sont concernés. (Photo d'illustration)
Une dizaine de commerçants sont concernés. (Photo d'illustration) © Radio France - Isabelle Gaudin

Après deux semaines de fermeture, c'est le soulagement pour tous les commerçants au centre Leclerc de Creutzwald. Toutes les boutiques non-alimentaires et les enseignes de la galerie marchande Les Terrasses du Warndt ont pu rouvrir leurs portes ce lundi. 

Elles étaient fermées depuis le 1er février. La préfecture de la Moselle avait estimé que le centre commercial dépassait les 20 000 mètres carrés de surface. Le décret gouvernemental les obligeait donc à plier boutique.

Finalement, le centre commercial a tout recalculé. Et la superficie se situe en dessous des 20 000 mètres carrés : légèrement en dessous, précise la direction du centre commercial dans un post Facebook. Celle-ci a même fait venir un géomètre, qui a tout mesuré sous le contrôle d'un huissier, raconte un des commerçants de la galerie marchande. 

Le soulagement des commerçants

Le calcul revu a été soumis à la préfecture qui a donc rééexaminé la situation et finalement autorisé la réouverture de toutes les boutiques pour le plus grand bonheur des commerçants. Comme pour Jérôme, le gérant du pressing : son chiffre d'affaire en aurait pris un sacré coup si la fermeture avait duré plus longtemps, confie-t-il. 

Même soulagement pour Véronique, qui gère le salon de coiffure Saint-Algue. L'angoisse passée, maintenant il faut essayer de compenser le manque à gagner des deux semaines de fermeture. "Malgré qu'on travaille énormément, on ne rattrapera pas ces deux semaines de fermeture. Mais on est à fond pour satisfaire tous les clients, qui attendaient qu'on rouvre", conclut-elle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess