Société

Centre-Val de Loire: une artisan perruquière a besoin de vos dons pour venir en aide à des femmes atteintes du cancer

Par Eric Normand, France Bleu Orléans et France Bleu mercredi 15 mars 2017 à 20:12

Suzie Coly fabrique des perruques pour les femmes atteinte de cancer
Suzie Coly fabrique des perruques pour les femmes atteinte de cancer - Suzie Colie

Une habitante de Chartres se lance dans un projet pour les femmes atteintes de cancer. Suzie Coly fabrique des perruques sur toute la région Centre-Val de Loire. Elle a ouvert une plateforme de financement participatif, pour pouvoir fabriquer des perruques en cheveux naturels.

Suzie Coly est artisan perruquière depuis 11 ans. Mais depuis 4 ans, cette ancienne mannequin a décidé d'intervenir auprès des femmes atteintes de cancer. Cette année, elle s'est lancé le défi de fabriquer des perruques en cheveux 100% naturels. Les femmes qu'elle aide et accompagne viennent de toute la région Centre-Val de Loire et elle se rend aussi régulièrement à l'hôpital d'Orléans. Suzy a donc ouvert une plateforme de financement participatif. Son projet s'appelle EMALIZ.

La femme qui subit l'épreuve du cancer voit sa vie bouleversée. L'annonce de la perte de cheveux, me confient certaines femmes, a été plus traumatisante que l'annonce du cancer. Elles ont l’impression de perdre leur féminité - Suzie Coly

La machine coûte 22.000 euros

Pour les femmes qui subissent une perte de cheveux, Suzie veut se doter d'une machine qui coûte 22.000 euros. Elle permettra de réduire la durée de confection, le coût de production et rendre accessible des perruques avec cheveux naturel à des prix intéressants. En France, les perruques, même synthétiques sont très chères. Elles coûtent en moyenne entre 600€ et 2.000 euros. Pour une perruque naturelle, il faut même débourser entre 1.200€ et 4.000 euros. La CPAM rembourse 125€, "soit un reste à charge très important qui est souvent vécu comme une double peine par ces femmes qui affrontent la maladie" explique Suzie Coly. A ce jour, confectionner une perruque prend 4 à 6 semaines, mais avec ce nouveau procédé, elle peut réduire ce temps d’attente à 10 jours pour les femmes.

Mais Suzie a besoin d'ores et déjà de 12.000 euros pour bénéficier d'un prêt solidaire à taux zéro sous conditions du succès de cette campagne. Cette somme permettra de financer son matériel, l’achat des cheveux, mais aussi les frais divers. Pour cela, il lui reste 40 jours sur le site Ulule.

Ecoutez Suzie Coly, elle explique son projet