Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

Cérémonie du 14 juillet à Mont-de-Marsan : des soignants reçoivent la médaille de la Préfecture des Landes

-
Par , France Bleu Gascogne

La cérémonie du 14 juillet à Mont-de-Marsan s'est tenue au parc Jean Rameau ce mardi : un rassemblement d'une centaine de personnes, sans défilé, mais avec la présence de quinze soignants landais mobilisés durant la crise du coronavirus, et décorés de la médaille de la Préfecture des Landes.

La préfète des Landes Cécile Bigot-Dekeyser, face aux soignants décorés
La préfète des Landes Cécile Bigot-Dekeyser, face aux soignants décorés © Radio France - Flore Catala

C'est une cérémonie du 14 juillet placée sous le signe du covid qui s'est déroulée ce mardi matin à Mont-de-Marsan, parc Jean Rameau : pas de défilé, seulement une centaine de personnes rassemblées en raison des mesures sanitaires, et un hommage appuyé rendu aux soignants, en première ligne durant la crise du coronavirus, et au premier rang pour cette cérémonie.

Quinze soignants décorés

Quinze représentants du personnel soignant ont reçu la médaille de la Préfecture des Landes pour leur mobilisation face à l'épidémie. Parmi eux, des membres du Samu, des cadres de santé de l'hôpital et des Ehpad, mais aussi des infirmières, comme Florence Bordes Saint-Orens. Elle n'avait jamais participé de près à une cérémonie du 14 juillet : "je suis très émue, c'est vraiment très nouveau pour moi, c'est très touchant".

"Ça a été des moments difficiles, mais aussi un réconfort de pouvoir aider" - Florence Bordes Saint-Orens, infirmière

Habitante de Larrivière Saint-Savin dans les Landes, elle travaille au service hygiène de l'hôpital de Mont-de-Marsan. Pendant la crise, en coopération avec l'Agence Régionale de Santé, elle s'est rendue avec son équipe dans une soixantaine d'Ehpad du département afin d'aider les personnels à mettre en place les mesures d'hygiène au quotidien. Un travail éprouvant et marquant pour cette infirmière de 39 ans : "c'était pas évident, car on a trouvé beaucoup d'équipes en souffrance. Ça a été des moments un peu difficiles, mais on s'est sentis utiles à ce moment-là, et ça a été un réconfort pour nous de les aider"

Florence Bordes Saint-Orens, infirmière au service hygiène de l'hôpital de Mont-de-Marsan, décorée ce mardi 14 juillet
Florence Bordes Saint-Orens, infirmière au service hygiène de l'hôpital de Mont-de-Marsan, décorée ce mardi 14 juillet © Radio France - Flore Catala

Très mobilisée sur le terrain, Florence n'a pas beaucoup vu ses proches au plus fort de la crise. Maman de deux enfants de cinq et huit ans, elle raconte que partir tous les jours et sillonner le département a été parfois difficile : "ils me voyaient partir et me disaient "quand est-ce que tu reviens maman ?" donc cette médaille, plus personnellement, elle est aussi pour eux"

Cette décoration représente aussi un jalon dans la carrière professionnelle de Florence. Membre du service hygiène depuis seulement une petite année, la crise sanitaire l'a propulsée sur le terrain et l'a fait avancer. Et continuer d'avancer, avec les autres, c'est son souhait pour les mois à venir, puisque pour elle, médaille ou pas, le travail continue. Il est d'ailleurs loin d'être fini, tant que le virus reste présent.

Quatre Landais invités à la parade parisienne

À plusieurs centaines de kilomètres de là, à Paris, quatre Landais ont assisté à la parade place de la Concorde. Invités par la Présidence de la République, en hommage et au nom de tous les Landais mobilisés durant la crise. Dans la tribune sur la place, une infirmière libérale de Roquefort, une cadre de santé de l'Ehpad de Capbreton, le président de la banque alimentaire de Dax, et une agricultrice landaise, Clotilde Laborde, éleveuse à la Ferme des Vallons, à Vielle-Tursan. 

"Ça donnait la chair de poule" - Clotilde Laborde, agricultrice à Vielle-Tursan

Durant le confinement, la ferme s'est mobilisée pour fournir en circuit-court les clients. Ce mardi matin, Clotilde était aux premières loges, fière et émue : "Pour quelqu'un comme moi, c'est une chose qui m'arrivera une fois dans ma vie et puis point. J'ai vécu quelque chose de très nouveau, une cérémonie particulièrement émouvante. Vraiment ça donnait la chair de poule. Mais en même temps il fallait être digne, car nous étions quatre Landais pour représenter des milliers de gens qui se sont mobilisés".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess