Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ces baskets, recyclées et recyclables, sont conçues à Bourg-Achard par Caruus

Des baskets éco-conçues et recyclables, c'est le pari de Caruus, jeune entreprise installée à Bourg-Achard dans l'Eure. Les deux co-fondateurs de la société, Benjamin Buquet et Cyril Brenac veulent allier le "made in France" et le développement durable.

Caruus crée des baskets 100% recyclées. À droite, le premier modèle Ötzi, à gauche, en exclusivité pour France Bleu Normandie, le prototype de la prochaine basket, en chutes de jeans
Caruus crée des baskets 100% recyclées. À droite, le premier modèle Ötzi, à gauche, en exclusivité pour France Bleu Normandie, le prototype de la prochaine basket, en chutes de jeans © Radio France - Laurent Philippot

Une basket de ville, unisexe, déclinée en trois coloris (beige, kaki et bleu), baptisée Ötzi, c'est la création de Benjamin Buquet et Cyril Brenac, les co-fondateurs de la société Caruus installée à Bourg-Achard dans les locaux de Concept-Podo. Il leur a fallu plus de deux ans de travail avec une agence specialisée en éco-conception, la coopérative Mu, pour arriver à mettre sur le marché la première paire. Ils en ont vendu un peu moins de 1000 paires en un an et espèrent bien doubler le chiffre en 2020 pour développer et structurer leur société. D'ailleurs, un prototype est en cours d'élaboration pour la prochaine collection, une basket montante en jeans recyclé, 100% normande, produite à partir de chutes de tissus d'une entreprise installée dans l'Orne. 

Made in France et développement durable jusque dans le nom et le logo de la marque
Made in France et développement durable jusque dans le nom et le logo de la marque © Radio France - Laurent Philippot

Le logo, c'est une tête de cerf, caruus en gaulois et, selon Benjamin Buquet, Caruus était le dieu de la forêt des Celtes,"le cerf qui perd ses bois et qui les retrouve symbolise l'économie circulaire" poursuit-il "et le nom, du gaulois, rappelle que nous sommes made in France". 

Le modèle Ötzi existe en trois couleurs
Le modèle Ötzi existe en trois couleurs © Radio France - Laurent Philippot
Option jeans et baskets montantes pour le prochain modèle  (prototype)
Option jeans et baskets montantes pour le prochain modèle (prototype) © Radio France - Laurent Philippot

Une basket Made in France

Après un master en responsabilité sociale des entreprises et avoir appris à confectionner des chaussures, son grand-père était cordonnier à Bourg-Achard, son père est podo-orthésiste, "j'ai voulu concilier ces deux compétences en développement durable et en fabrication de chaussures pour faire une chaussure 100% française" explique Benjamin Buquet. Les sneakers sont assemblées à Angers et à Pont-de-l'Arche (Eure), grâce au savoir-faire des Chaussures Marco

Toute la fabrication est assurée en France et 95% de nos fournisseurs sont français" - Benjamin Buquet, co-fondateur de Caruus. 

En fait, seule la semelle est injectée au Portugal. "C'est du plastique et du caoutchouc recyclés" détaille Benjamin Buquet. La partie supérieure de la chaussure, la tige, est faite en lin, "à l'intérieur, c'est du vêtement concassé et recyclé. Les éléments en cuir sont des chutes de cuir des ateliers de maroquinerie" détaille le jeune chef d'entreprise. Une démarche éco-responsable qui n'a pas été simple à mettre en place, car "aujourd'hui dans l'économie circulaire, on n'en est qu'aux prémices, on ne sait recycler que peu de choses" avance Benjamin Buquet. Caruus vient de participer au salon du Made In France à Paris et a écoulé cent paires de baskets, le double de l'objectif fixé. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les baskets Caruus, c'est le pied pour la planète : reportage de Laurent Philippot

Benjamin Buquet, le cofondateur de Caruus, dessine aussi les modèles de baskets
Benjamin Buquet, le cofondateur de Caruus, dessine aussi les modèles de baskets © Radio France - Laurent Philippot

Réduire l'impact sur notre environnement

Si les dirigeants de Caruus s'engagent dans le made in France, ce n'est pas par effet de mode, mais par conviction. Les grand-parents de Benjamin Buquet ont vécu le début du made in China et la perte des savoir-faire en Europe occidentale, son père a maintenu une fabrication made in France avec la chaussure orthopédique sur mesure, "c'est une histoire humaine, c'est aussi une histoire environnementale, on nous dit qu'il faut réduire notre impact sur l'environnement" explique Benjamin Buquet, " si on peut donner la possibilité de _consommer local_, c'est une bonne chose". Forcément, ça a un coût, une paire de baskets Caruus coûte 130 euros, "sur l'ensemble de la chaîne de valeurs de notre basket, on sait qu'il y a une répartition équitable pour tout le monde" justifie le chef d'entreprise, "du fournisseur de matières premières, en passant par les personnes qui travaillent à la confection et par nous, en tant que marque"

Le surconsommation et la "fast fashion" n'assurent pas des moyens de fabrication et des conditions de travail exemplaires" - Benjamin Buquet, Caruus

Même la boîte de chaussures est en carton recyclé.  Pratique, il y a même des lanières pour porter la boîte, comme ça plus besoin de sac pour l'emballer
Même la boîte de chaussures est en carton recyclé. Pratique, il y a même des lanières pour porter la boîte, comme ça plus besoin de sac pour l'emballer © Radio France - Laurent Philippot

L'industrie de la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde et la "fast fashion" (le renouvellement très rapide des vêtements) a des conséquences sur le coût des matières premières. "Il faut que les gens prennent progressivement conscience qu'il faut changer nos modes de consommation" assure Benjamin Buquet. D'ailleurs, Caruus s'engage à ce que votre paire de sneakers dure au moins deux ans. Pour passer commande, c'est sur le site de Caruus et, petit conseil, la sneaker chausse un peu grand. Ensuite, ne la jetez pas, renvoyez-la à Caruus qui se chargera de la recycler, car comme le disait déjà le chimiste Antoine Lavoisier au XVIIIe siècle "rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess