Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ces familles qui ne s'arrêtent plus de fêter Noël

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Certains fêtent Noël les 24 et 25 décembre, en comité familial restreint. Et c'est tout. D'autres doivent se diviser entre tous les différentes branches de la famille. Alors les fêtes deviennent un véritable marathon pour passer du temps avec tout le monde.

Si vous voulez éviter que les assiettes volent durant les repas de Noël, un seul sujet à éviter, la politique ! (illustration)
Si vous voulez éviter que les assiettes volent durant les repas de Noël, un seul sujet à éviter, la politique ! (illustration) © Radio France - Pierre HECKLER / PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Châteauroux, France

La tradition veut qu'on fête Noël le 24 décembre au soir ou le 25 au matin, selon les traditions familiales. Mais la tradition ne résiste pas face à la pratique. Les familles s'agrandissent, se séparent, se recomposent... Résultat : on finit par courir un marathon entre le dîner chez la grand-mère un jour, le repas chez la belle-famille le lendemain et le déjeuner chez les cousins pour terminer. 

Sylvie est rennaise et elle ne va pas compter les kilomètres pour fêter Noël : "J'ai commencé par un réveillon chez ma fille ici à Chateauroux. Et la semaine prochaine j'irai rendre visite à mes parents qui habitent dans l'est de la France." 

Il faut parfois fêter Noël en décalé

Alors quand on vit dans les quatre coins de la France, il faut s'arranger sur le lieu où l'on va tous se retrouver et parfois ne pas se formaliser sur les dates des fêtes, à l'instar de Sandy : "Noël en famille, ce n'est pas forcément le jour exact de Noël. Ça ne nous empêche pas de nous voir."

Les choses se compliquent encore un peu plus quand la famille est recomposée et qu'il faut éviter les conflits et les disputes. "Tous les ans on fait le 24 avec les mêmes, le 25 avec les mêmes et le 28 avec les mêmes, explique Hélène, une habitante de Déols. On essaye vraiment de faire les choses comme on peut pour que tout le monde soit réuni."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu