Société

Ces maisons sarthoises "anti-canicule"

Par Julien Jean, France Bleu Maine mardi 23 août 2016 à 18:32

Maison troglodyte à Vouvray-sur-Loir
Maison troglodyte à Vouvray-sur-Loir © Radio France - Julien Jean

Alors que le mercure devrait atteindre 36° en Sarthe ce mercredi, certains sarthois ne souffriront pas de la canicule grâce à leurs maisons troglodytes situées le long de la Vallée du Loir.

36° ce mardi. Et 36°, voire 37° ce mercredi avec une chaleur étouffante plus importante puisqu'il n'y aura pas ou peu de vent. Les vacances estivales se terminent sous la canicule en Sarthe mais alors que beaucoup recherchent quelques m² d'ombre, certains sarthois respirent, bien au frais chez eux et ce sans système de climatisation ou ventilateur. Il s'agit des heureux propriétaires de maisons troglodytes.

Pendant la canicule de 2003, moi je dormais bien !

Situées le long de la Vallée du Loir, entre Château-du-Loir et la Chartre-sur-le-Loir, ces maisons sont nichées dans la roche et bénéficient d'une température quasi-constante. "Cela tourne toujours autour de 12, 13, 14°" affirme Jacques, qui vit depuis 1968 dans l'une de ces maisons "anti-canicule" à Vouvray-sur-Loir. "Il y fait frais, c'est agréable. D'ailleurs nous, quand il fait très chaud, on ouvre nos fenêtres" afin de laisser entrer la chaleur et évacuer l'humidité inhérente à ces habitations.

Maison troglodyte à Vouvray-sur-Loir - Radio France
Maison troglodyte à Vouvray-sur-Loir © Radio France - Julien Jean

Gunilla Olsson, une suédoise expatriée en Sarthe, apprécie également la maison troglodyte que son fils a acheté dans les années 90 à Vouvray. "Ici, on est dans la roche complètement et ça me va très bien. Vous souvenez de la canicule de 2003 ? Moi je dormais ici et je dormais bien" s'amuse-t-elle. "Je dormais mieux que toute la terre !".

D'autant que certaines de ces habitations disposent à l'intérieur d'un accès direct au Pissot, la source de Vouvray. Il y fait donc frais l'été mais aussi doux l'hiver explique Gunilla : "C'est à dire que quand il fait -10° dehors, ici le plus froid que j'ai eu c'est 14°" la roche jouant pleinement son rôle d'isolant naturel. Malgré ces qualités thermiques, seule une petite dizaine de maisons troglodytes sont encore habitées en Sarthe.