Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chaillac se dote d'un dojo flambant neuf

-
Par , France Bleu Berry

La petite commune de Chaillac dans le sud de l'Indre s'apprête à inaugurer un équipement sportif d'exception : un immense dojo de plus de 1.100 m2 qui devrait permettre d'accueillir tous types de compétitions dès 2020.

Le maire de Chaillac, Gérard Mayaud, attend la livraison du dojo pour la rentrée 2019
Le maire de Chaillac, Gérard Mayaud, attend la livraison du dojo pour la rentrée 2019 © Radio France - Gaëlle Fontenit

Chaillac, France

La grande salle sent le bois et quelques vis traînent de-ci de-là... Les travaux ne sont pas terminés mais déjà, le maire de Chaillac, Gérard Mayaud, s'y voit : "Ici, il y aura de grands tatamis. Et là, on pourra séparer l'espace avec un rideau pour isoler une partie du dojo pour y faire de la gymnastique au sol... Et de ce côté, il y aura les rangées de gradins..."

Le dojo est construit en bois et représente une coque de bateau inversée. Il doit permettre à la centaine de licenciés de la commune de Chaillac pratiquant les arts martiaux de bénéficier d'un outil dernier cri. "Nous avons 9 ceintures noires, un très bon club de judo et de karaté, des cours de yoga, etc. Et pour les compétitions, c'est toujours Chaillac qui se déplace, jusqu'à Dreux, Châtres, ou Orléans... Ça coûte au club ! avec cet équipement, nous allons pouvoir accueillir des compétitions régionales, interrégionales et même nationales" s'enthousiasme Gérard Mayaud. 

Le maire espère également faire la démonstration que les campagnes peuvent aussi de doter d'équipements performants. Sa démarche, il l'assure, est aussi militante, dans un souci d'égalité des territoires : "On fait le pari, avec cet investissement, d'accueillir les clubs de grandes villes pour leur faire connaitre les atouts de la campagne!"

Le projet a coûté près d'un million d'euros, financés en grande partie par l'Etat, la Région Centre-val-de-Loire et le département de l'Indre. Livraison prévue d'ici la fin de l'année 2019.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu