Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chalezeule : des écoliers plongés dans le quotidien d'enfants pendant la Grande guerre

vendredi 9 novembre 2018 à 18:37 Par Elie Abergel, France Bleu Besançon et France Bleu

La ville de la Chalezeule a organisé une cérémonie intergénérationnelle pour commémorer le centenaire de la Grande guerre. Des écoliers et des collégiens ont donné lecture de lettres d'enfants ou de poilus écrites pendant la guerre.

Petits et grands ont commémoré ensemble le centenaire de la guerre de 1914-1918
Petits et grands ont commémoré ensemble le centenaire de la guerre de 1914-1918 © Radio France - Elie Abergel

Chalezeule, France

"Trois novembre 1916, la victoire de Verdun n'a rien changé , la guerre continue". Dans la maison commune de Chalezeule, la petite voix légère et enfantine de Nina, 9 ans, contraste avec le contenu de la lettre qu'elle tient entre les mains. Ce vendredi, de nombreux collégiens et écoliers ont participé à une cérémonie de commémoration du centenaire de la Grande guerre à Chalezeule. Avec eux, des anciens combattants et des membres du Souvenir français. 

Les enfants d'écoles et de collèges voisins étaient présents. Nina, qui a lu un extrait de lettre dans le cadre de la cérémonie, dit "avoir appris plein de choses". "Et puis je me suis identifiée, j'ai lu la lettre d'une fille âgée de 9 ans comme moi, et qui a perdu son papa". "Je n'aimerais pas que cela m'arrive" glisse la petite fille. 

Un nécessaire devoir de mémoire 

Cette cérémonie était aussi l'occasion pour certains enfants d'en apprendre un peu plus sur la guerre de 1914 - 1918. Sacha, par exemple, sait désormais que "les soldats vivaient dans des tranchés". 

"C'est vraiment beau de voir tous ces enfants, je suis très émue" confie Christiane Dormois, la présidente de l'Association nationale des pupilles de la Nation et des orphelins de guerre. "Il faut à tout prix que ces jeunes générations soient témoin de ces événements, pour ne pas reproduire les mêmes erreurs à l'avenir" conclut Christiane, visiblement touchée par ces lectures de lettre.