Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Challes-les-Eaux : chez Eurometa, le personnel est 100% féminin

mardi 28 novembre 2017 à 5:03 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Pays de Savoie

C'est une petite entreprise peu connue des Savoyards. Depuis 1991, Eurometa fabrique et vend des briquettes de silicium utilisées dans les fonderies. Marie-Hélène Reverdy, la patronne et fondatrice, est nominée pour le Trophée des femmes de l'économie qui a lieu ce mardi soir à Aix-les-Bains.

Marie-Hélène Reverdy a créé l'entreprise Eurometa en 1991.
Marie-Hélène Reverdy a créé l'entreprise Eurometa en 1991. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Challes-les-Eaux, France

Les actrices de l'économie locale sont à l'honneur de temps d'une soirée. La finale régionale Auvergne Rhône-Alpes et Genevois du Trophée des femmes de l'économie a lieu ce mardi soir au casino d'Aix les Bains. Un concours pour faciliter les rencontres entre ces femmes et de mettre en lumière leurs parcours.

Eurometa, une "boîte" 100% féminine

Il y a cinq Savoyardes parmi les 17 nominées, dont Marie-Hélène Reverdy. Elle dirige Eurometa, une société installée à Challes-les-Eaux qui fabrique des briquettes de silicium destinées aux fonderies. Une des particularité de l'entreprise, c'est que les huit employées sont toutes des femmes. "Oui les choses changent, mais tellement lentement", confie la directrice générale. "J'ai donc décidé de rectifier la parité dont on nous parle tant."

"C'est donc un choix, mais aussi parce que je trouvais que les femmes savaient plus s'adapter, et c'est ce dont j'ai besoin pour ma petite structure", poursuit Marie-Hélène Reverdy. "Et puis maintenant, c'est un peu notre marque de fabrique, pour nos partenaires on est la boîte 100% féminine."

"On me demande souvent si ce n'est pas trop difficile de gérer une entreprise dont le personnel est exclusivement féminin. On voit les femmes qui se crêpent le chignon. Cette remarque, elle m'est faite autant par des hommes que par des femmes, donc il y a encore du chemin à faire" - Marie Hélène Reverdy.

Le choix peut surprendre, mais la chef d'entreprise l'assume, parce qu'encore aujourd'hui les clichés ont la vie dure. "On me demande souvent si ce n'est pas trop difficile de gérer une entreprise dont le personnel est exclusivement féminin", raconte Marie-Hélène Reverdy. "On me dit 'Oula, mais tu dois avoir beaucoup d'histoires ! ' Bon ça y est on voit les femmes qui se crêpent le chignon, et cette remarque, elle m'est faite autant par des hommes que par des femmes, donc il y a encore du chemin à faire."

Pas plus "d'histoires" chez Eurometa qu'ailleurs donc. L'entrepris fonctionne même très bien comme ça. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 13 millions d'euros l'an dernier. Marie-Hélène Reverdy dirige aussi avec son frère l'entreprise familiale, Reverdy Agglo, qui s'occupe de la fabrication des briquettes de silicium et dont c'est l'unique activité depuis deux ans.