Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : à Châlons-en-Champagne des contrôles de police mais des verbalisations en baisse

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

A Châlons-en-Champagne, la police nationale, en compagnie du préfet de la Marne Pierre N'Gahane, a mené une opération de contrôle du respect du confinement, en plein centre-ville ce mardi. Vérification des attestations de déplacement et vérification du port du masque, rien n'a été laissé au hasard.

Les voitures sont arrêtées place Monseigneur Tissier, à Châlons-en-Champagne
Les voitures sont arrêtées place Monseigneur Tissier, à Châlons-en-Champagne © Radio France - Nourhane Mahmoudi

Presque un mois après le début de ce second confinement, la police nationale a organisé à Châlons-en-Champagne une opération de contrôle du respect du confinement ce mardi 24 novembre. Prés de 2 200 PV ont été dressés depuis le début de ce 2e confinement, c'est beaucoup moins que durant le premier.

Les contrôles continuent

Place Monseigneur Tissier, les policiers arrêtent au hasard les voitures qui passent. Il faut montrer la carte grise, l'attestation d'assurance et le permis de conduire, sans bien-sûr oublier l'attestation de déplacement dérogatoire. Benjamin, automobiliste, vient de se faire contrôler, il est en règle. Il n'a pas vraiment l'impression que ce second confinement en est réellement un. "C'est vrai que c'est beaucoup plus relax... Il y a beaucoup plus de monde dehors, par rapport au premier confinement. Alors forcément, je comprends que la police contrôle" dit-t-il. 

Pour lui, il est normal que les contrôles continuent. 

Moins de verbalisations durant ce confinement

De leur côté, les policiers et même le préfet de la Marne confient que les châlonnais ont fait preuve de beaucoup de civilité durant ce second confinement, et que les verbalisations ont chuté. "Je pense que c'est surtout dû à la familiarité des attestations, maintenant, tout le monde sait la remplir... Et puis le masque, on s'y habitue depuis le temps. Il peut y avoir des oublis, mais globalement c'est vraiment respecté" confie un policier.

Du côté des commerces dits "non essentiels", pas de transgression selon Pierre N'Gahane, préfet de la Marne. "Ils ont été exemplaires" dit-il. En revanche, cinq grandes surfaces ont dû être mises en demeure depuis le 30 octobre dernier pour non respect des règles de vente. 

Depuis le début du confinement, près de 2 200 verbalisations ont été dressées, c'est beaucoup moins que durant le premier confinement, où plus 8 000 PV avaient été dressés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess