Société

Châlons-en-Champagne : le maire veut "réinventer le modèle économique" de sa ville

Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Champagne-Ardenne mardi 21 avril 2015 à 11:04

Benoist Apparu, le député UMP de la Marne et maire de Châlons-en-Champagne
Benoist Apparu, le député UMP de la Marne et maire de Châlons-en-Champagne © Marlene Awaad - Maxppp

Un peu plus de deux mois avant la fermeture des casernes, le maire de Châlons-en-Champagne estime que sa ville doit "réinventer" ce qui a fait 400 ans de son histoire en tournant son économie vers des filières porteuses d'avenir.

Toutes les casernes militaires de Châlons-en-Champagne vont fermer le 1er juillet prochain, dans le cadre de la réorganisation des armées voulue par le gouvernement. La plupart des 1250 militaires et civils travaillant pour l'armée vont donc quitter la ville.

Pour compenser ce choc démographique et économique , l'Etat promet de verser une enveloppe de 30 millions d'euros . Elle financera des projets économiques, qui restent à déterminer. 

Un séminaire à Châlons-en-Champagne hier (lundi), réunissant 150 élus et acteurs économiques locaux, a permis de dégager quelques pistes. 

Invité de France Bleu Champagne-Ardenne, Benoist Apparu, le maire UMP estime qu'il faut "réinventer le modèle économique de Châlons-en-Champagne ", "réinventer ce qui a fait 400 ans de notre histoire ". Il estime que Châlons-en-Champagne doit se tourner vers des filières porteuses, comme la santé, le traitement industriel de déchets ou la logistique. "O n ne va pas créer 1000 emplois en un claquement de doigts " reconnaît Benoist Apparu, qui parie sur des effets à long terme. 

Réécoutez : 

Benoist Apparu, député-maire UMP de Châlons-en-Champagne