Infos

Chamalières : l'hommage aux cinq résistants FFI fusillés le 23 août 44

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne mardi 23 août 2016 à 13:53

Chamalières n'oublie pas ses héros de guerre
Chamalières n'oublie pas ses héros de guerre © Radio France - Eric Le Bihan

Il y a 72 ans jour pour jour, cinq jeunes résistants auvergnats étaient arrêtés puis exécutés par les Nazis, alors qu'ils chargeaient du matériel à proximité de la mairie de Chamalières. Quelques proches de ces héros de guerre ont assisté à une cérémonie du souvenir.

Ils s'appellent Maurice Beck, Robert Meunier, Yvon Chauveix, Serge Brousse et René Pelletan. Le plus jeune avait 17 ans. Le plus ancien, 33 ans. Tous ont payé de leur vie un dernier acte de résistance et de bravoure.

Le 23 août 1944, à proximité de la mairie de Chamalières, ils passent la nuit à charger du matériel. Objectif de leur mission : l'acheminer jusqu'au château de Murol. Ils n'y arriveront jamais. Une partie du convoi est interceptée, rue des Galoubies, par des soldats allemands du 95e régiment SS. Cinq jeunes membres des FFI sont capturés. Les autres résistants, qui avaient pour ordre de poursuivre leur mission coûte que coûte, poursuivent leur route sans riposter.

Brièvement interrogés dans une salle du couvent des missions africaines, Maurice, Serge, Yvon, Robert et René sont fusillés et enterrés sommairement sur place. Déterrés dans la foulée, leurs corps sont transportés à l'atelier de chargement de l'arsenal des Gravanches. Ce n'est que quatre ans plus tard, après de multiples recherches et démarches, que les dépouilles des FFI sont retrouvées et exhumées. Des obsèques dignes de ce nom sont célébrées en mars 49 en la cathédrale de Clermont-Ferrand.

Chaque 23 août, leur mémoire est désormais honorée dans cette même rue des Galoubies, devant le monument des anciennes missions africaines. Cérémonie en présence des associations d'anciens combattants, mais aussi du directeur de cabinet de la préfète du Puy-de-Dôme, Nicolas Dufaud, ainsi que de membres des familles des cinq héros de guerre fusillés.

Le monument des anciennes missions africaines rue des Galoubies à Chamalières - Radio France
Le monument des anciennes missions africaines rue des Galoubies à Chamalières © Radio France - Eric Le Bihan

Partager sur :