Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chamalières : la Manif Pour Tous sort son propre bilan de la consultation des Etats généraux de la bioéthique

mardi 19 juin 2018 à 23:08 Par Claudie Hamon, France Bleu Pays d'Auvergne

Quelques jours après la remise de la synthèse des Etats généraux de la bioéthique, La Manif Pour Tous se mobilise toujours contre la "PMA sans père". Ludovine de la Rochère, la présidente du mouvement national était ce mardi l'invitée de l'association LMPT Auvergne à Chamalières.

Ludovine de la Rochère, pdte nationale de La Manif Pour Tous à Chamalières
Ludovine de la Rochère, pdte nationale de La Manif Pour Tous à Chamalières © Radio France - Claudie Hamon

Clermont-Ferrand, France

Cinq ans après le mariage pour tous, La Manif Pour Tous est toujours mobilisée contre la PMA (procréation médicalement assistée) et la GPA (gestion pour autrui). L'association vient de sortir son propre bilan de la consultation organisée lors des états généraux de la bioéthique, un document très étayé de près de 500 pages (la synthèse de du CCNE en compte 198).  C'est l'occasion pour l'association de rappeler ses convictions en matière de procréation médicalement assistée.  Après Montpellier et prochainement Toulouse, Ludovine de la Rochère, la présidente nationale du mouvement a fait escale à Chamalières. 

Ludovine de la Rochère, pdte nationale de La Manif Pour Tous et Armel Jahan, pdt Auvergne - Radio France
Ludovine de la Rochère, pdte nationale de La Manif Pour Tous et Armel Jahan, pdt Auvergne © Radio France - Claudie Hamon

La nouvelle loi sur la bioéthique a encore un long chemin à parcourir. Et le rapport remis récemment à la Ministre de la santé après les états généraux révèle que la question de la PMA et de la GPA divise les Français. La consultation publique à peine terminée, l'association La Manif Pour Tous continue sont combat. Ludivine de la Rochère, la présidente nationale prend son bâton de pèlerin pour réaffirmer son opposition à l'ouverture de "la PMA sans père".  Pour Ludovine de la Rochère, présidente nationale de la MPT  "l'usage de la PMA pour satisfaire le désir d'une femme seule par exemple est injuste pour l'enfant qui n'aura pas la chance de connaître son père." La présidente de la MPT admet que la famille traditionnelle un père, une mère, des enfants est appelée à évoluer, "aujourd'hui la majorité des enfants élevés par des couples de même sexe connaissent leurs géniteurs, c'est tout à fait différent car ces enfants ne sont pas nés de père inconnu.

Selon Agnès Buzyn, la ministre de la santé "le projet  de loi bioéthique sera finalisé à l'été 2018, déposé au parlement à l'automne et adopté au premier semestre 2019."