Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chambéry : plusieurs centaines de manifestants contre la réforme de l'assurance chômage

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Environ 300 personnes, des intermittents du spectacle, ont manifesté ce vendredi à Chambéry (Savoie) contre la réforme de l'assurance chômage et pour la réouverture rapide des lieux culturels.

Une manifestante devant le Carré Curial à Chambéry ce vendredi 23 avril.
Une manifestante devant le Carré Curial à Chambéry ce vendredi 23 avril. © Radio France - Jonathan Landais

Cirque, danse, théâtre, musique, poésie... le monde de la culture était une nouvelle fois dans la rue ce vendredi après-midi à Chambéry. Environ 300 personnes, artistes et intermittents, ont déambulé sous le soleil, entre le palais de Justice et la piscine de Buisson Rond, à l'appel du collectif Malraux occupé (Malraux, scène nationale de Chambéry).

Les manifestants réclament la réouverture rapide des lieux culturels.
Les manifestants réclament la réouverture rapide des lieux culturels. © Radio France - Jonathan Landais

Retrait de l'assurance chômage

Les manifestants réclament la réouverture rapide des lieux culturels, théâtres et cinémas. Pour l'instant, le gouvernement n'envisage pas de réouverture avant la mi-mai. Ils demandent aussi le retrait de la réforme de l'assurance chômage.

Cette réforme doit entrer en application le 1er juillet prochain et le nouveau mode de calcul des allocations, moins favorable aux demandeurs d'emploi qui alternent régulièrement périodes de chômage et d'activité, est très contesté par les syndicats.

Cette "action citoyenne et revendicative" combinée à "une occupation artistique de l'espace public" vise à "sensibiliser le public aux perturbations vécues au sein de tous les secteurs précaires intermittents", toujours confrontés à l'épidémie de Covid-19, explique le collectif dans un communiqué.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess