Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chamonix : deux pilotes professionnels au secours des migrants naufragés en Méditerranée

lundi 16 avril 2018 à 6:08 Par Bleuette Dupin, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Deux amis pilotes professionnels, l'un à Chamonix, l'autre à Kinshasa (en RDC) ont créé l'association Pilotes Volontaires pour aider les ONG à secourir rapidement les migrants sur les embarcations de fortune en Méditerranée. D'ici trois semaines ils entament leurs premières patrouilles aériennes.

Opération de deux ONG française et allemande début avril au large de la Libye pour secourir 131 personnes massées sur une embarcation.
Opération de deux ONG française et allemande début avril au large de la Libye pour secourir 131 personnes massées sur une embarcation. © Maxppp - Javier Martin/EPA/Newscom

Chamonix, France

Aider les ONG à secourir les migrants en perdition en Méditerranée, c'est la mission que deux amis pilotes professionnels ont décidé d'assumer bénévolement à partir de fin avril. L'un, Benoit Micolon, est pilote de ligne, il habite Chamonix entre deux vols. L'autre vit à Kinshasa (en République Démocratique du Congo). José Benavente travaille dans l'humanitaire depuis 25 ans. Il a décidé de passer sa licence de pilote il y a une quinzaine d'année pour mettre cette compétence au service des ONG, notamment pour la Croix Rouge Internationale.

"On est attendu avec impatience" - José Benavente, fondateur de Pilotes Volontaires

C'est José Benavente qui a eu cette intuition que le repérage aérien pourrait rendre le secours plus efficace, et éviter des centaines de morts et disparus en mer. Il a interrogé SOS Méditerranée, un des acteurs du secours au large de la Libye. "Le manager maritime m'a immédiatement confirmé que le gros point faible c'était le repérage des embarcations et donc la possibilité de bénéficier d'un appui aérien d'observation. Je peux vous dire qu'on est attendu avec impatience".

Quand José Benavente a cherché un autre pilote pour monter le projet, il a pensé à Benoit Micolon. Ils se sont rencontrés lors de leur formation de pilote. Le Chamoniard passionné d'aérien (il a créé son école de parapente aux pieds du Mont-Blanc) explique qu'en dehors du ciel, peu de chose attire son attention. "Mais quand José m'a parlé de son projet, m'a expliqué les conditions inhumaines dans lesquelles ces gens quittent la Libye, j'ai décidé de m'engager". D'autres Chamoniards sont en train de le suivre dans l'association Pilotes volontaires pour œuvrer bénévolement à la recherche de fonds ou encore à la communication.

Pour l'instant ils ont de quoi effectuer une dizaine de patrouilles

Les deux amis ont mis leurs fonds personnels pour acheter un petit avion, actuellement en atelier pour subir quelques transformations afin de pouvoir rester en vol plus de dix heures sans escale. Il sera acheminé à Malte d'où ils débuteront les patrouilles à la fin du mois. José Benavente souligne que l'on s'approche d'une période critique de l'année : les conditions météo vont s'améliorer et les passeurs vont pouvoir lancer à la mer plus d'embarcations. Ce qui signifie plus de personnes qui vont se retrouver en détresse.

Les pilotes seront en contact permanent avec les bateaux des ONG allemandes, espagnoles et françaises qui sillonnent la Méditerranée, pour savoir où et quand effectuer ces patrouilles aériennes. 

Aider les Pilotes volontaires 

Pour l'instant l'association a suffisamment de fonds pour assurer une dizaine de rotations. Pour la suite, ils lancent un appel au don sur leur site, pilotes-volontaires.org. 

L'initiative de deux pilotes pour aider les ONG à secourir les migrants en Méditerranée