Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Champ de Mars : cinq mois de travaux pour se remettre de l'Euro

jeudi 28 juillet 2016 à 19:55 Par Géraldine Houdayer, France Bleu Paris et France Bleu

Laminé par la fan Zone de l'Euro de foot, le Champ de Mars doit renouveler ses pelouses centrales. La Mairie de Paris commence de longs travaux pour tout remettre en état.

Pour remettre en état les pelouses centrales du Champ de Mars,  les ouvriers doivent creuser des tranchées.
Pour remettre en état les pelouses centrales du Champ de Mars, les ouvriers doivent creuser des tranchées. © Radio France - Géraldine Houdayer

Paris, France

A Paris, le Champ de Mars a bien du mal à se remettre de sa Fan Zone. Si vous êtes passés près de la Tour Eiffel, vous avez remarqué qu'il ne reste quasiment rien des pelouses qui s'étalaient devant la Dame de fer avant l'Euro de foot. Après le démontage des installations qui ont servi pour la Fan Zone et pour le 14 juillet, le sol ressemble à un vaste champ de labour. Tout le gazon des pelouses centrales va être remplacé.

"C'est Verdun!" un jardinier à la Ville de Paris

La ville de Paris en profite pour changer le système d'arrosage automatique enterré sous les pelouses. De gros travaux qui vont coûter 500.000 euros, et doivent durer jusqu'à la fin décembre. « C’est sûr, c’est Verdun, reconnaît Olivier, jardinier à la Ville de Paris. Il faut faire des tranchées pour remplacer le système d’arrosage, ensuite de la terre venue d’ailleurs comblera les trous, et enfin un nouveau gazon mis en place. »

"Pas agréable pour les parisiens... ni pour les touristes" Martine, une parisienne

Du coup, les promeneurs sont déçus « J’ai l’habitude de voir des pelouses bien plus jolies que ça, se désole Charles devant les mini-pelles et le champ de copeaux de bois qui ont remplacé l’herbe. « Ce n’est pas très agréable pour les parisiens et les touristes, renchérit Martine, une Parisienne. C’est dommage. »

"C'est devenu un champ de labour!" Benoit de Blignières, des Amis du Champ de Mars

Les riverains, eux, sont furieux. « C’est devenu un champ de labour, » peste Benoit de Blignières, le vice-président des Amis du champ de Mars. La Ville de Paris annonce que les pelouses ne seront pas accessibles avant la fin décembre. « Ce qui fera, depuis le 1er mai, huit mois d’occupation rien que pour l’euro de foot. C’est beaucoup. Le site est classé, mais il n’est plus accessible à tous comme il devrait l’être". L’association aimerait surtout qu’il y ait moins de manifestations commerciales sur le Champ de Mars. Elle compte déposer un recours contre la municipalité devant le tribunal administratif de Paris, pour faire respecter les règles.