Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Champagne : un premier vigneron a adopté la coiffe intelligente Cloé

jeudi 30 mars 2017 à 10:43 Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu

Présentée en avril 2016 par le Syndicat général des vignerons, la coiffe intelligente dotée d'un QR code a fait son apparition sur les bouteilles d'un premier vigneron champenois. Qui y voit un intérêt pour le consommateur, son travail, et surtout pour plus de traçabilité.

Le QR code et l'hologramme sont une double sécurité.
Le QR code et l'hologramme sont une double sécurité. © Radio France - Sophie Constanzer

Reims, France

Le Salon "Pack and spirit" réunit jusqu'à ce jeudi soir au parc des expositions de Reims, 70 entreprises spécialisées dans le marketing de luxe et les emballages pour vins et spiritueux. L'occasion de faire le point sur la coiffe intelligente Cloé lancée par le Syndicat général des vignerons il y a un peu moins d'un an : une coiffe dotée d'un QR code. Gauthier Brisson, viticulteur à Bergères-lès-Vertus, est le premier vigneron à avoir adopté cette nouvelle technologie. "On flashe le QR code, on ouvre le lien et là on tombe sur une page personnalisée avec un petit descriptif de l'exploitation et des cuvées", explique-t-il le téléphone portable à la main.

Le QR code se retrouve également à l'intérieur de la coiffe.  - Radio France
Le QR code se retrouve également à l'intérieur de la coiffe. © Radio France - Sophie Constanzer

Informer le consommateur donc, c'est le premier intérêt, avec ce QR code sur l'extérieur et l'intérieur de la coiffe. Gauthier Brisson, qui possède 3 hectares et qui produit moins de 5000 bouteilles par an, y voit aussi un moyen à terme de mieux gérer ses stocks de sortie. "On peut imaginer que chaque bouteille qui part du cellier soit décomptée du registre de stocks. Ça évite de faire de la paperasse, des erreurs, et ça permet quasiment de remplir les documents douaniers à l'instant T", souligne le viticulteur. Coût de la coiffe intelligente Cloé vendue par le Syndicat général des vignerons : 3 centimes de plus l'unité par rapport à une coiffe standard.

A partir d'aujourd'hui si on retrouve une bouteille de mes cuvées sans QR code, c'est que ça vient pas de chez moi -- Gauthier Brisson

Lutter contre la fraude et les contrefaçons c'est l'autre intérêt de la coiffe intelligente Cloé. "A partir d'aujourd'hui, si on retrouve une bouteille de mes cuvées sans QR code, c'est que ça vient pas de chez moi", assure Gauthier Brisson. "L'ensemble QR code et hologramme va compliquer la tâche des revendeurs, des receleurs, parce que ces bouteilles seront déclarées volées et donc les douanes auront accès au fichier", souligne le viticulteur de Bergères-lès-Vertus, qui attend sa deuxième commande de coiffes intelligentes personnalisées d'ici deux mois.

"Soit le vigneron fait sa traçabilité chez lui et donc s'il a un vol de coiffes ou de bouteilles c'est très simple, on sait quelles coiffes exactement ont été volées, on blackliste au niveau de notre base de données et il y a un système d'alerte. Soit le vigneron ne trace pas chez lui mais il bénéficie quand même du deuxième niveau de traçabilité qu'apporte le Syndicat général des vignerons au moment de la distribution, et dans ce cas, on peut l'aider à aller faire un inventaire chez lui. De la même façon on blackliste", explique Typhen Ferry, chef de projet Cloé au SGV.

Quatre ou cinq autres vignerons se sont déjà montrés intéressés auprès du Syndicat général des vignerons, et l'entrée en production est prévue à la mi-mai. Le SGV qui table sur un délai de trois semaines entre la commande au service Capsule Représentative de Droit (CRD) et la distribution des coiffes.