Société

Changement d'heure: tout n'est pas automatique!

Par Maud Czaja, France Bleu Alsace jeudi 27 octobre 2016 à 17:57

Le changement d'heure existe depuis 1976
Le changement d'heure existe depuis 1976 © Maxppp - .

Ce week-end, nous passons à l'heure d'hiver dans la nuit de samedi à dimanche. A 3h du matin, il sera 2h. La plupart des horloges de Strasbourg vont se régler automatiquement mais certaines ont encore besoin de l'intervention d'un technicien.

Personne n'aura besoin de se lever au beau milieu de la nuit pour retarder les horloges et les sonneries de classe des 116 écoles de l'Eurométropole. "Ces sites sont équipés de programmateurs radio-pilotés, c'est-à-dire reliés directement à une antenne radio type Radio France, l'heure est automatiquement recalée", explique Jean-Luc Julien campaniste, technicien spécialisé dans l'ingénierie des horloges pour la société Bodet qui gère le changement d'heure à Strasbourg.

Des horloges reliées aux antennes radio

La technologie a du bon mais il reste quelques exceptions. Les églises ont souvent des horloges mécaniques. "Dans les villages, c'est souvent un ouvrier communal qui s'en occupe le jour même ou la semaine suivante, avant c'était les gardes champêtres. Je vais intervenir à Strasbourg sur deux sites samedi soir notamment au temple St Thomas, un site touristique proche du centre-ville", poursuit Jean-Luc Julien. Une rapide intervention programmée quelques heures avant le réel changement, il ne faudra donc pas trop se fier à l'heure indiquée sur les clochers avant dimanche matin.

Un changement pour faire des économies d'énergie

Cela fait 40 ans que le changement d'heure existe, il date du choc pétrolier de 1976. D'après une étude de l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) de 2010, cela permet d'économiser 440 gigawatts heure soit la consommation d'énergie pour l'éclairage d'une ville de 800 000 habitants pendant un an. Il en faut visiblement plus pour convaincre les Français. 54% sont favorables à la suppression du changement d'heure mettant en avant le côté négatif sur le sommeil.

Les Français ne sont pas favorables au changement d'heure - Visactu
Les Français ne sont pas favorables au changement d'heure © Visactu - .

Partager sur :