Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Changement de sens de circulation à Avignon : pas d'accident, mais quelques récalcitrants

-
Par , France Bleu Vaucluse

À Avignon, les sens de circulation de certaines rues et de certaines portes ont changés ce lundi matin. S'il n'y a pas eu de problème majeur, quelques incompréhensions ont eu lieu.

Une ambulance n'a pas de passe-droits, elle ne passera pas par le nouveau sens interdit.
Une ambulance n'a pas de passe-droits, elle ne passera pas par le nouveau sens interdit. © Radio France - Théophile Pedrola

Avignon, France

"J'habite dans la rue Guillaume-Puy, et ça me fait faire le tour de la ville pour arriver chez moi." Renée, retraitée, est exaspérée face aux nouveaux sens de circulation mis en place à Avignon ce lundi 5 août. "_On ne peut plus aller dans le centre en voiture_. Et si c'est pour aller dans les parkings qui sont saturés, je ne vois pas l'intérêt... Cela va asphyxier les commerces."

Trois voitures forcent le passage en une matinée

Cela fait quelques heures, que le changement de sens de circulation de certains axes de l'intra-muros est effectif, et la situation n'est pas toujours facile à gérer pour Philippe et Oussama, deux agents de sécurité placés à la porte Limbert pour aider les automobilistes : "On a eu _quelques situations compliqués__, mais dans l'ensemble ça se passe bien,_témoigne Oussama. Depuis ce matin, trois voitures ont forcé le sens interdit, malgré notre présence. Dans ces cas-là, on a relevé la plaque et on l'a envoyée à la police municipale." 

La majorité des conducteurs sont bien intentionnés et demandent simplement des conseils pour entrer dans la ville. "Au début, ils ne comprennent pas, explique Philippe. Il faut qu'ils s'habituent. _Certains sont râleurs, mais ils finiront par s'habituer_." 

Des accidents évités de peu 

Nombreuses sont les voitures à essayer de s'engager, guidées par leurs GPS, qui ne sont pas à jour. Comme une ambulance, transportant une patiente, qui a été obligée de faire demi-tour après quelques minutes de négociations. 

Dans les rues où les agents de sécurité ne sont pas présents, comme la rue Thiers, il n'est pas rare de croiser une voiture en sens inverse, évitant parfois l'accident de peu, à coup de klaxons. 

Les agents restent en poste de 5h du matin jusqu'à minuit, pour au moins un mois. 

Les voitures sont nombreuses à essayer de rentrer. - Radio France
Les voitures sont nombreuses à essayer de rentrer. © Radio France - Théophile Pedrola