Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Changement des fréquences de la TNT le 23 janvier au Pays basque et dans les Landes

mardi 9 janvier 2018 à 18:59 - Mis à jour le mardi 23 janvier 2018 à 9:00 Par Jacques Pons, France Bleu Gascogne et France Bleu Pays Basque

Nouvelle opération autour de la TNT le 23 janvier. Ce jour là, vous devrez effectuer une recherche sur votre téléviseur. L’opération s'adresse uniquement aux personnes recevant la télévision par antenne-râteau. Trois millions d'habitants de Nouvelle Aquitaine sont concernées.

Changement de TNT le 23 janvier en Nouvelle Aquitaine
Changement de TNT le 23 janvier en Nouvelle Aquitaine -

Pays Basque, Pyrénées-Atlantiques, France

Cette fois, il ne s'agit pas d'intégrer de nouvelle chaines de télévision TNT mais de libérer des fréquences. En clair, à partir du 23 janvier prochain, on concentrera l'essentiel des chaines TNT en dessous de la fréquence des 700 mégahertz. La bande libérée bénéficiera aux opérateurs téléphoniques qui s'en serviront pour le Très Haut Débit Mobile (les réseaux 4G et la future 5G).

L’opération concerne essentiellement les foyers équipés d'une antenne-râteau. Le 23 janvier, vous devrez effectuer une recherche de chaines sur votre téléviseur.  En cas de difficultés, vous disposez d'un numéro de téléphone à appeler (le 0970 818 818) ou des tutoriels fournis par l'ANFR, l'agence nationale des fréquences accessibles sur le site www.recevoirlatnt.fr

Jean-Marc Salmon, directeur  general adjoint de l'ANFR - Radio France
Jean-Marc Salmon, directeur general adjoint de l'ANFR © Radio France - Jacques Pons

Les explications de Jean-Marc Salmon, le DGA de l'ANFR

3 millions de personnes touchées le 23 janvier

L'affaire concernera le 23 janvier 3 millions d'habitants de Nouvelle Aquitaine (dont 165 000 personnes dans les Pyrénées Atlantiques). Dans cette zone, 20 des 26 chaines seront affectées par ce changement. 

La zone concernée par l’opération du 23 janvier - Aucun(e)
La zone concernée par l’opération du 23 janvier -

Mode d'emploi des opérations à effectuer le 23 janvier

En principe, la recherche des chaines est automatique. Néanmoins, dans 143 communes des Landes et des Pyrénées Atlantiques, il faudra activer une recherche manuelle afin de voir les journaux aquitains de France 3. Vous devrez alors sélectionner le canal 42. Pour les chaines Basques vous devrez choisir le canal 33.

Au Pays Basque, sont concernées Guiche et Sames. En Béarn, Baigts de Béarn,  Bellocq, Bérenx, Carresse-Cassaber, Lahontan, Puyoo, Ramous, Saint Dos, Saint Girons en Béarn, Saint Pé de Léren, Salies de Béarn et Salles-Mongiscard. Dans les Landes, 129 communes risquent de connaitre de soucis dans une zone autour de Dax.

Les opérations à effectuer le 23 janvier - Aucun(e)
Les opérations à effectuer le 23 janvier -

L’opération durera trois ans

La libération des fréquences TNT durera trois ans - Aucun(e)
La libération des fréquences TNT durera trois ans -

Des aides financières de l'Etat

Des aides financières pour les téléspectateurs et les propriétaires - Aucun(e)
Des aides financières pour les téléspectateurs et les propriétaires -

Une fois l’opération achevée en 2019, les fréquences seront "sanctuarisées" jusqu'en 2030 assurent les responsables de l'ANFR.