Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Charente-Maritime: catholiques et musulmans défilent ensemble à la Rochelle

vendredi 29 juillet 2016 à 19:04 Par Mélanie Domange, France Bleu La Rochelle

Une marche a réuni à la Rochelle vendredi après-midi entre 250 et 300 personnes, en mémoire du Père Jacques Hamel, égorgé dans son église près de Rouen.

Catholiques, musulmans et élus défilent dans les rues de la Rochelle
Catholiques, musulmans et élus défilent dans les rues de la Rochelle © Radio France - Catherine Berchadsky

Charente-Maritime, France

Dans le cortège, des catholiques, des musulmans, des juifs et des protestants. Ils ont défilé de la mosquée du quartier de Mireuil, jusqu'à l'église St Paul, 800 mètres plus loin.

Une marche pour dire non au terrorisme et condamner l'assassinat du père Hamel à St Etienne du Rouvray mardi dernier. Une initiative de l'association cultuelle islamique de Charente-Maritime, qui a été saluée par les hommes d'Eglise et les élus. "Merci pour cette condamnation ferme du terrorisme" a d'ailleurs dit Michel Franco, prêtre de l'Eglise Saint Paul.

Une marche en soutien bien sûr à la communauté catholique meurtrie, mais aussi aux musulmans.
"Ca me parait important de les soutenir " aussi explique Jacques, un protestant venu de l'Ile de Ré. "Je vois des gens qui ont envahi de faire quelque chose. Le terrorisme, ce n'est facile pour personne... mais compte-tenu de leur religion, ça doit être encore plus dur pour eux".

Une marche oecuménique suivie par Catherine Berchadsky