Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Charente-Maritime : en plus des gilets jaunes, manifestations des patrons et des lycéens ce vendredi

vendredi 30 novembre 2018 à 8:57 Par Thomas Coignac, France Bleu La Rochelle

A la vielle d'un week-end de mobilisation des gilets jaunes, plusieurs manifestations ont eu lieu ce vendredi matin, en Charente-Maritime.

"Lycéens précaires, lycéens en colère" devant le lycée Saint-Exupéry à La Rochelle.
"Lycéens précaires, lycéens en colère" devant le lycée Saint-Exupéry à La Rochelle. © Radio France - Info Trafic 17

La Rochelle, France

Plusieurs manifestations se sont déroulées ce vendredi matin en Charente-Maritime, en parallèle des mobilisations des gilets jaunes. Patrons et lycéens sont en effet dans la rue.

Des chefs d'entreprise au port de La Pallice

Installés jeudi soir, des "petits patrons" venus de Charente-Maritime et de Vendée, bloquent le trafic à l'aide de deux grosses pierres, au port de La Pallice à La Rochelle, qui abrite les dépôts pétroliers. Ils sont installés devant les cuves du groupe pétrolier Picoty.

Les entrepreneurs dénoncent la suppression du taux réduit de la taxe sur le GNR, le gazole non routier.

Des blocages de lycéens

Il s'agit d'un mouvement national, à l'appel de l'UNL, l'Union nationale lycéenne. Ils entendent protester contre la réforme du baccalauréat, avec la suppressions des séries (S, ES, L et STMG), et la mise en place d'une dose de contrôle continu. 

Au lycée Bernard-Palissy de Saintes, où les lycéens avaient déjà bloqué l'entrée lundi, une centaine de lycéens se sont rassemblés. Des actions ont également eu lieu, ce vendredi, aux lycées Saint-Exupéry et Vieljeux, à La Rochelle, et au lycée Gilles-Jamin à Rochefort.