Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Charente-Maritime : peu d'enfants perdus sur les plages

-
Par , France Bleu La Rochelle

C'est la principale inquiétude des parents à la plage : perdre son enfant. Surtout quand on ne connait pas l'environnement, comme les estivants du mois d'août qui viennent d'arriver. Mais dans les faits, les cas sont peu nombreux, et il y a quelques astuces pour se rassurer.

Des totems sur les plages permettent de donner des points de repère aux enfants (ici plage de Rivedoux)
Des totems sur les plages permettent de donner des points de repère aux enfants (ici plage de Rivedoux) © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Charente-Maritime, France

Perdre son enfant à la plage, c'est l'une des angoisses des vacances ! Depuis le début de l'été 20 à 25 enfants ont été perdus sur les 53 plages surveillées par les pompiers en Charente-Maritime, ce qui est relativement peu. "Mais ils ont aussitôt été retrouvés dans les 10 minutes" explique le Commandant Bourgueil chef du centre de secours des zones de baignades du département. 

"Ils ne vont jamais face au soleil parce que ça les éblouit, on oriente les recherches dans le sens opposé du soleil." Dans le cas où un enfant ne serait pas retrouvé dans la demi heure suivant l'alerte, les pompiers envoient systématiquement des renforts, via le centre opérationnel, mais pour l'instant ça n'est pas arrivé depuis le début de la saison. 

Des totems sur la plage pour servir de point de rendez-vous - Radio France
Des totems sur la plage pour servir de point de rendez-vous © Radio France - Marie-Laurence Dalle

"Un enfant ça marche très vite et très longtemps"

Tous les enfants sont susceptibles de se perdre "nous en avons eu qui avaient 13 ans, et il y a aussi les 3/4 ans" indique l'adjoint du centre de secours de la plage de Rivedoux sur l'Ile de Ré. 

Certains enfants viennent d'eux même au poste signaler qu'ils ne trouvent plus leurs parents, comme l'un des deux enfants qui s'est perdu à Rivedoux depuis le début de la saison estivale. L'autre a été repéré par des baigneurs. "Un enfant ça marche très vite et très longtemps" selon l'adjoint au chef du poste. Ils arrivent très vite au bout de la plage, qui dans ce cas est à 1 kilomètre du poste !

des totems et des bracelets 

A Rivedoux comme sur les autres plages surveillées par les pompiers, des bracelets sont disponibles auprès du poste de secours. Ils permettent d'indiquer le nom et le numéro de téléphone des parents dans le cas où un baigneur les retrouverait. Il y a aussi des totems : un bateau et un poisson, qui peuvent servir de point de repère, et d'endroit où se retrouver au cas où l'enfant se perdrait. 

Des bracelets disponibles au poste de secours de Rivedoux, pour y inscrire le nom des parents et leur numéro de téléphone  - Radio France
Des bracelets disponibles au poste de secours de Rivedoux, pour y inscrire le nom des parents et leur numéro de téléphone © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Certains parents font un effort pour être bien visibles et installent leurs serviettes un peu à l'écart, c'est le cas de Sylvain, le papa d'Estelle 3 ans rencontré sur la plage de Rivedoux : "on essaye de trouver un endroit où il n'y a pas trop de monde". Effectivement, "plus il y a de l'affluence sur une plage, plus le risque de perdre son enfant est important" confirme le Commandant Bourgueil, les enfants perdent leur repères, d'où l'intérêt des totems disposés sur les plages.