Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Charente-Maritime : "Un élan de coeur" pour la collecte de la banque alimentaire

-
Par , France Bleu La Rochelle

L'appel de la Banque Alimentaire a été entendu par les Charentais-Maritimes qui ont beaucoup donné ce week-end dans les grandes surfaces malgré l'épidémie de Covid. Les dons sont en hausse de 30 à 35%, alors que la tendance était à la baisse ces dernières années.

Les dons ont augmenté cette année, alors qu'ils baissaient depuis cinq à six ans en Charente-Maritime
Les dons ont augmenté cette année, alors qu'ils baissaient depuis cinq à six ans en Charente-Maritime © Maxppp - Thomas Brégardis

C'est un véritable élan de solidarité qui s'est manifesté autour de la Banque Alimentaire en Charente-Maritime ce week-end. "Je dirais qu'il y a eu un élan de coeur" constate avec émotion Jacques Méchain, le responsable de la collecte de l'association dans le département. Le chiffre exact n'est pas encore connu, il manque encore les retours des grandes surfaces du sud du département mais Jacques Méchain estime que les dons ont augmenté de 30 à 35 % : "on a fini par manquer de bacs de collecte dimanche" confesse-t-il. 

Depuis cinq à six ans, les tonnages étaient pourtant en baisse, mais cette année, le covid et le confinement ont semble-t-il eu des conséquences positives. "Les gens savent que dans toutes les associations qui aident les gens en difficulté les demandes augmentent de 15 à 20% cette année" estime Jacques Méchain. Et puis l'allègement du confinement a peut-être aussi joué : "peut-être sont-ils sont plus venus dans les grandes surfaces qui ont des galeries marchandes, tous les magasins étaient ouverts". 

Des bénévoles aussi très nombreux 

La solidarité n'a pas joué seulement sur les dons. Les bénévoles ont aussi été beaucoup plus nombreux. "D'habitude on en cherche toujours, là on a du en refuser" constate le responsable de la collecte de la Banque Alimentaire en Charente-Maritime. 3 700 bénévoles étaient dans les grandes surfaces pendant deux jours et demi ce week-end, pour récupérer les dons. 

Ces dons vont permettre de combler en partie  le "trou" creusé par le premier confinement, au moment où il n'y avait plus de dons des grandes surfaces, ni de certaines entreprises alors que les demandes augmentaient. "On a distribué environ 250 tonnes de marchandises, on espérait pouvoir en partie nos stocks, et c'est le cas" estime Jacques Méchain. Avec la collecte, les stocks de l'association ne seront toutefois pas à niveau en Charente-Maritime, mais la Banque Alimentaire a bénéficié de dotations de l'Etat qui lui permettront de racheter des marchandises pour combler les manques. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess