Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Handicap : une crèche ouverte pour tous les enfants à Paris

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Paris, France

La crèche Charivari, située dans le 9ème arrondissement de Paris, accueille depuis 8 ans une trentaine d'enfants. Une dizaine d'entre eux souffrent d'un handicap moteur ou mental. Un vrai pari et un engagement envers les enfants handicapés, pour la directrice.

Noah et sa grand-mère Brigitte
Noah et sa grand-mère Brigitte © Radio France - Hajera Mohammad

"Au nom de quoi, Noah ne pourrait pas être ici ?"  C'est à partir de cette question que Sandrine Delpeut a décidé d'ouvrir une crèche pour tous les enfants. Handicapés ou pas. Parmi les 33 enfants à Charivari aujourd'hui, une dizaine d'entre eux souffrent d'un handicap moteur ou mental.

C'est le cas de Noah, atteint de la trisomie 21. A  deux ans, le garçon ne sait toujours pas marcher mais il fait d'énorme progrès depuis qu'il est dans cette crèche. D'après sa grand-mère, Brigitte, _"Noah sait manger tout seul, faire de la peinture..." c_e qui n'était pas le cas dans son ancienne crèche. Elle voulait le faire évoluer avec les tout petits, les bébés. Ici à Charivari, Noah reste avec des enfants de son âge et participe aux mêmes activités. La lecture reste son moment préféré :

Séance de lecture à la crèche Charivari
Séance de lecture à la crèche Charivari © Radio France - Hajera Mohammad

Mettre le potentiel de l'enfant en avant, plutôt que son handicap. "Ça ne me demande pas plus d’efforts et c'est porteur au niveau professionnel, je développe mes observations et ça peut me servir pour les autres enfants"  dit Marine, l'une des éducatrices. Cette structure c'est aussi un soulagement pour les parents de ces enfants qui ont du mal à trouver des places dans des établissements "ordinaires",  là où leur petit peut grandir avec d'autres enfants qui n'ont pas de handicap.

Moins de 2% des enfants handicapés sont accueillis dans des crèches

Pourtant la Loi de 2005 sur l'égalité des droits et des chances prévoit cette "inclusion collective" mais beaucoup d'établissements se montrent réticents. Seulement 2% des enfants handicapés y sont acceptés. Pour beaucoup de directeurs de crèches, accueillir un enfant handicapé veut forcément dire plus de travail. Une fausse idée selon Sandrine Delpeut, directrice de la crèche Charivari :

L'équipe de la crèche travaille au quotidien avec des équipes de kinésithérapeutes, orthophonistes ou encore des psychomotriciens, car il ne s'agit pas seulement de garde, mais d'un accompagnement vers l'école. Comme Noah, il naît plus d'un bébé par jour en France atteint de la trisomie 21. En 2014, sur les 330.247 enfants handicapés, les trois quarts étaient scolarisés en milieu ordinaire (classe ordinaires ou spécialisées), les autres dans des établissements médico-sociaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess