Société

Charlie Hebdo : les buralistes de l’Aire urbaine prêts pour la deuxième vague

Par Nicolas Wilhelm et Christophe Beck, France Bleu Belfort-Montbéliard mercredi 25 février 2015 à 6:00

2ème Charlie Hebdo une

Le deuxième numéro des survivants de Charlie Hebdo sort ce mercredi. Dans l’Aire urbaine, les buralistes ont encore été sollicités mais beaucoup moins que lors du numéro post attentat.

La sortie du deuxième numéro des survivants de Charlie Hebdo devrait encore attirer de nombreux acheteurs. Il sort ce mercredi matin. Dans l’Aire urbaine, les buralistes s’attendent à en vendre beaucoup mais pas autant que le numéro du mercredi 14 janvier qui avait suivi les attentats du 7 janvier.

 

Des exceptions pour les réservations

 A Montbéliard , les premiers signes sont prometteurs. Les marchands de journaux ont eu des demandes de réservations qu'ils déclinent pour des raisons de gestion. Comme il y a six semaines, ils ne savent pas combien d'exemplaires leurs seront affectés «On a eu pas mal de demandes de réservations mais faute de lisibilité sur les livraisons, nous avons du décliner » explique Sébastien , gérant du tabac presse le Royale à Montbéliard.

 

2ème Charlie / bob 25 (web)

 

Le nouveau** Charlie Hebdo** fait sa Une sur une meute "d'emmerdeurs" à ses trousses sous le titre : "c'est reparti !" . Ce numéro est moins frontale cible Marine Le Pen , le pape ou encore Nicolas Sarkozy , sans oublier un jihadiste, kalachnikov entre les dents.

 

L'esprit Charlie a-t-il survécu ?

 Dans les rues de l’Aire Urbaine, il n'est pas difficile de rencontrer un lecteur du Charlie d'il y a six semaines. «Je l’ai acheté mais il a fallu ces événements dramatique pour que je m’y intéresse » reconnaît un passant croisé dans les rues de Montbéliard .

Les buralistes ne pensent pas vendre autant de Charlie Hebdo que le précédent mais ils reconnaissent que la demande reste forte. 

 

Avant les attentats, Elisabeth vendait trois exemplaires de Charlie Hebdo

Elisabeth qui tient un tabac presse avenue du Général de Gaulle à Danjoutin a accepté quelques réservations pour ses plus fidèles clients. Avant les attentats, elle recevait cinq exemplaires de l’hebdomadaire et n'en vendait que trois. Ce matin pour cette nouvelle parution, c'est l'incertitude. « On ne sait combien on en recevra. J’espère que ce sera plus calme que la dernière fois ou le parking était plein dès six heures du matin et les clients pas toujours agréables » rapporte la gérante.

 

2ème Charlie / BOB Elisabeth (90)

 

Le nouveau Charlie Hebdo sera tiré à deux millions et demi d'exemplaires en France contre neuf millions au précédent.