Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Manège gigantesque et ferme de l’horreur : la foire de Périgueux mise sur les jeux

mardi 5 septembre 2017 à 4:40 Par Chloé Gandolfo, France Bleu Périgord

220 commerçants viennent exposer leurs voitures, piscines et camping-cars à la vente. La foire exposition de Périgueux se tient du 9 au 17 septembre au Parc Expo du Périgord à Marsac. A l'heure d'internet, le rendez-vous économique attire de moins en moins de visiteurs.

Image illustration
Image illustration © Maxppp - MaxPPP

Dordogne, France

Quand on peut acheter sa voiture, sa piscine et même sa cuisine sur Internet : dur, dur d'attirer des visiteurs aux foires exposition. Didier Vassal, directeur du parc expo du Périgord espère atteindre le même nombre de visiteurs de l'an dernier : soit 50 000. Conscient que les foires n’attirent plus autant qu’avant, il mise sur de nouvelles attractions pour la 74ème édition.

Cette année, l’Insider sera l’attraction star. Un manège de plus de 400 tonnes qui nécessite le même volume d’électricité qu’un bâtiment entier. L’engin sera installé à partir de mardi. L’autre manège phare de l’exposition sera un bras qui monte à plus de 50 mètres de hauteur. En tout, 9 manèges, tous gratuits.

Pour se renouveler, la foire installe cette année une ferme de l’horreur avec des comédiens et des décors pour reconstituer une scène de massacre dans un village. Cette animation prend la forme d’un parcours à pied en son et lumière. Autre nouveauté cette année des cours de cuisine périgourdine autour du miel et l’installation d’une maison troglodyte fabriqué en temps réel par des artisans tout au long de l’expo.

Toutes ces animations sont là pour attirer le chaland car du côté des retombées économiques, le bilan de la foire n’es pas très réjouissant. La manifestation attire de moins en moins d’exposants : 220 cette année.

Si la formule vieillit, le lieu n’est pas non plus de première fraîcheur. Le parc des expositions du Périgord n’a plus été rénové depuis des années. La Chambre de commerce et de l’industrie de Dordogne a annoncé hier faire de sa rénovation une priorité : « Une fois que le lieu sera rénové on projette d’y accueillir d’autres manifestations, à d’autres moments de l’année ».

Le tarif, lui, reste inchangé depuis plusieurs années 6 euros en tarif complet. 3 euros pour les tarifs réduits.