Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Châteauroux : l'ancien parking de KSB transformé en quartier résidentiel

mardi 10 avril 2018 à 18:09 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

47 logements sociaux viennent d'être inaugurés à Châteauroux entre l'allée de Sagan et le boulevard de la Valla. Ils illustrent la tendance actuelle en matière de logement social : démolition de grands ensembles, construction d'habitats individuels.

Le nouveau quartier regroupe différents types de logements : semi-collectif, individuel, en location ou en accession à la propriété
Le nouveau quartier regroupe différents types de logements : semi-collectif, individuel, en location ou en accession à la propriété © Radio France - Sarah Tuchscherer

Châteauroux, France

A Châteauroux, une ancienne friche industrielle vient d'être comblée : l'ancien parking de l'usine KSB a laissé la place à un nouveau quartier résidentiel. De l'allée de Sagan au boulevard de la Valla s'étend désormais un ensemble de 47 logements sociaux gérés par l'OPAC 36 : 29 T2 et T3 dans des bâtiments semi-collectifs, 12 T3 et T4 en location et 6 pavillons en accession à la propriété. Ce programme illustre la volonté, portée par l'Etat et par la mairie, de dédensifier le tissu urbain. « Si on ne veut plus voir la population s’installer en périphérie, il faut qu’on ait du logement qui réponde à la demande des habitants » explique le maire Gil Avérous. 

Plusieurs élus, dont Gil Avérous et Serge Descout, ont participé à l'inauguration de l'ensemble - Radio France
Plusieurs élus, dont Gil Avérous et Serge Descout, ont participé à l'inauguration de l'ensemble © Radio France - Sarah Tuchscherer
Du 1er étage de ce pavillon, on aperçoit la toiture en dents de scie de l'usine KSB - Radio France
Du 1er étage de ce pavillon, on aperçoit la toiture en dents de scie de l'usine KSB © Radio France - Sarah Tuchscherer

L'espace, le maître-mot

L'architecte, Sylvie Pirès, a donc imaginé un lotissement où chaque logement a de l'espace, de vastes terrasses pour les appartements (pas plus de six par cage d'escalier) et des jardins avec pergolas pour les pavillons : « A Châteauroux, on dispose de foncier. C’est bien qu’on reste dans un schéma un peu provincial où l’on profite de la nature ». Le modèle des grands ensembles des années 60-70 a du plomb dans l'aile n'a plus les faveurs des élus, comme Gil Avérous : « Les grands ensembles ont concentré des populations défavorisées avec toutes les conséquences sociales et les incivilités qui peuvent être associées à ce regroupement de populations fragiles. On fait machine arrière aujourd’hui en favorisant la mixité ». 

Faut-il pour autant pour autant considérer les grands ensembles comme obsolètes ? Pas forcément, répond le directeur général de l'OPAC 36, Pascal Longein : « Les logements de Beaulieu sont un bon exemple. Ce sont les loyers les plus bas du parc, avec les charges les plus basses. Ils remplissent une vraie mission sociale ».  Selon Pascal Longein, il y a encore de la demande pour ce type de logements dès lors qu'ils sont en bon état. 

Les logements ont rapidement trouvé preneurs. Aujourd'hui ils sont tous (sauf un) déjà habités - Radio France
Les logements ont rapidement trouvé preneurs. Aujourd'hui ils sont tous (sauf un) déjà habités © Radio France - Sarah Tuchscherer