Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Châteauroux : les policiers municipaux autorisés par le préfet à utiliser le Taser, le pistolet à impulsion électrique

dimanche 10 mars 2019 à 19:03 Par Frederic Denis, France Bleu Berry

Les tasers entrent en service à Châteauroux. Le préfet de l'Indre vient d'autoriser la police municipale à utiliser le pistolet à impulsion électrique. Chaque brigade partira désormais en patrouille avec un taser. Les 23 policiers municipaux ont été formés à utiliser cette nouvelle arme.

Chaque brigade de la police municipale de Châteauroux partira désormais en patrouille avec un Taser
Chaque brigade de la police municipale de Châteauroux partira désormais en patrouille avec un Taser © Maxppp - Thierry Creux

Châteauroux, France

Le préfet de l'Indre vient de signer l'arrêté qui autorise la police municipale de Châteauroux à utiliser le Taser, le pistolet à impulsion électrique. Chaque brigade partira désormais en patrouille avec un Taser

Sur les trois policiers municipaux qui compose une brigade, seul un des trois agents portera le pistolet à impulsion électrique. Les 23 policiers municipaux ont été formés à utiliser cette nouvelle arme. La Police municipale de la ville de Châteauroux dispose aujourd'hui de quatre Tasers.

Une demande des policiers 

Cet équipement était une demande des policiers municipaux castelroussins eux-mêmes suite à la vague d'attentats en France depuis 2015 rappelle le maire de Châteauroux. Gil Avérous n'avait pas tout de suite dit oui car les policiers municipaux "n'avaient pas forcément été recrutés dans cette perspective là"

Le maire de Châteauroux a finalement accepté que sa police municipale soit équipée de Taser en raison justement du risque terroriste élevé en France et  parce que les heures de travail des policiers municipaux ont été étendues à la nuit le week-end où le public est différent. "La nuit, on a un public qui peut être alcoolisé, qui ne maîtrise pas forcément ses réactions, qui n'a pas forcément conscient de ses gestes et qui peut être dangereux ou agressif" explique le maire de Châteauroux. "Il faut donc pouvoir interpeller ces personnes dans les conditions les plus sereines possibles" poursuit Gil Averous pour qui "quelquefois le Taser est la meilleure solution pour pouvoir neutraliser quelqu'un sans le blesser fortement." 

Des caméras individuelles pour contrôler l'utilisation

Cette mise en service de ces pistolets à impulsion électrique à Châteauroux intervient dans un contexte particulier : en pleine polémique sur les LBD, les pistolets lanceurs de balles de défense qui sont des armes non létales comme les tasers. Mais comment s'assurer qu'il n'y aura pas de dérive ? Le maire de Châteauroux rappelle qu'il a fait le choix d'équiper les policiers municipaux de caméras individuelles. Chaque Taser est aussi équipé d'une caméra qui se déclenche automatiquement quand l'arme est utilisée; "c'est donc assez dissuasif. Du coup, on n'utilise pas un pistolet par plaisir de l'utiliser car on sait que derrière on devra rendre des comptes et qu'on ne pourra pas travestir les conditions d'utilisation" selon Gil Avérous.