Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Châteauroux : pour Noël, les jouets d'occasion ont la cote

-
Par , France Bleu Berry

Noël approche et c'est le moment de trouver les cadeaux qui seront au pied du sapin. De plus en plus, les Français plébiscitent les jouets d'occasion. Une façon de faire des économies mais aussi un geste écologique.

-
- © Maxppp - CLAUDE ESSERTEL/PHOTOPQR

Châteauroux, France

Des peluches, le légendaire jeu du Docteur Maboul, des puzzles, des petites voitures... Dans le magasin "Le Troc des Lutins" à Châteauroux, on trouve une multitude de jouets pour faire des heureux à Noël. La particularité, c'est que tout est d'occasion. Et le succès est au rendez-vous. "On a beaucoup plus de succès au fil des années. Il n'y a pas de honte à avoir. On a des articles en super bon état à mettre sous le sapin de Noël", insiste Elodie, co-gérante du magasin.

Acheter d'occasion, ce n'est pas forcément un signe de pauvreté"

Depuis trois ans, il y a toujours plus de clients. "Ça n'est plus un tabou. On fait 20% de notre chiffre d'affaires en décembre. Noël, c'est un moment important pour nous", explique la co-gérante. Même si certains hésitent encore, les clients assument. "Pour un budget de 50 euros, plutôt que d'acheter un cadeau neuf dans un centre commercial, ici on peut faire plusieurs cadeaux. C'est mieux pour les enfants et ils ne font pas la différence entre du neuf et de l'occasion", explique une mère de famille.

C'est aussi un geste, une démarche écologique pour certains clients. "Cela permet de donner une seconde vie à des objets plutôt que de les jeter à la poubelle. C'est mieux comme ça", ajoute un papa en train de chercher des jeux de société. "L'occasion est souvent synonyme de tâches, de trous, de vieilleries alors qu'on a des pièces de marque à moindre prix. On essaie aussi de lutter contre le gaspillage et la surconsommation", confirme Elodie, la co-gérante du Troc des Lutins. Un magasin qui n'a pas fermé un seul jour depuis le début du mois de décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu