Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Châteauroux : un code couleur au commissariat pour accueillir les victimes

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

La police nationale de l'Indre met en place un nouveau dispositif pour l'accueil des victimes. À l'interphone du commissariat, il faudra annoncer la couleur rouge ou bleue en fonction de la gravité et de la nature des faits.

-
- - Capture d'écran - Google Street View

La direction départementale de la sécurité publique de l'Indre souhaite améliorer l'accueil des victimes. Elle met donc en place un nouveau dispositif pour le commissariat de Châteauroux. À l'interphone, il faudra décliner une couleur en fonction des raisons de sa venue.

  • La couleur rouge pour des victimes de faits graves : violences, agressions sexuelles, atteintes aux personnes. Elles seront accueillies par un agent chargé de recueillir directement les éléments de la plainte. Cela doit permettre aux plaignants de ne pas dévoiler dans le hall d'accueil du commissariat les raisons de leur venue. 
  • La couleur bleue pour d'autres motifs : des cambriolages, escroqueries, convocations par les enquêteurs. Les plaignants se présenteront directement à l’agent d’accueil pour exposer les raisons de leur venue.

"Cette nouvelle modalité d’accueil a pour but d’accompagner au mieux les victimes, les préserver et respecter la confidentialité des informations", indique la police nationale de l'Indre sur sa page Facebook.

Un tel dispositif est déjà en place depuis novembre 2019 au commissariat du Mans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess