Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Châteauroux : vos courses sont maintenant livrées par un particulier

-
Par , France Bleu Berry

Depuis le début du mois de novembre, les Castelroussins peuvent se faire livrer leurs courses par des particuliers. Via le service Shopopop, un particulier fait ses courses, il récupère celles d'une autre personne et va les livrer chez elle.

Le service Shopopop a été lancé à Nantes dès 2016.
Le service Shopopop a été lancé à Nantes dès 2016. © Maxppp - Maxppp

Châteauroux, France

Le drive, la livraison par le magasin... Il existe plusieurs façons de faire ses courses et il y en a désormais une nouvelle à Châteauroux. Depuis le début du mois de novembre, les clients peuvent être livrés par un particulier via une application qui s'appelle Shopopop. En deux ans, ce service s'est déjà développé dans une vingtaine de villes

Le principe : un particulier fait ses courses, il en profite pour récupérer celles d'une autre personne et ensuite, il les dépose chez elle. Ce service séduit à Châteauroux où il y a déjà quasiment une centaine de livreurs, aussi appelés shoppers.

Il y a par exemple Claire, un shoppeuse qui habite à Déols, à deux pas de Châteauroux. Elle a pour l'instant une livraison à son actif. "Quand on a vu qu'il y avait une course, c'était à 900 m du magasin, je me suis dit que cela n'allait pas faire un gros détour", explique-t-elle. 

De cette façon, elle a arrangé une cliente. "Cette dame avait un tout petit nourrisson, en plus il pleuvait, il faisait froid donc je pense que pour elle, c'était plus pratique", estime la shoppeuse. 

Les clients sont des personnes âgées, des jeunes cadres et même des familles

Avec cette course, Claire a récupéré cinq euros. Pour elle, c'est un moyen de se faire un peu d'argent de poche. La vraie économie, elle est pour le magasin distributeur. "C'est une solution qui permet de s'affranchir des coûts de livraison traditionnels et donc de s'éviter l'achat de camions et d'autres infrastructures relativement coûteuses", reconnaît Johan Ricaut, le co-fondateur de Shopopop.

Le client lui, paie neuf euros de plus pour se faire livrer. Pour Yohan Ricaut, le client est gagnant ailleurs. "Quand vous avez un voisin ou une personne qui vient vous aider, elle va avoir beaucoup plus de temps pour vous livrer. Il y a une discussion qui peut s'instaurer", analyse le co-fondateur. C'est notamment le cas quand le client est une personne âgée. Pourtant, ce n'est pas le seul public, il y aussi des familles et des jeunes cadres qui ont l'habitude de se faire livrer, de la nourriture par exemple. 

Shopopop travaille désormais avec deux enseignes, Uexpress et Intermarché.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu