Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chauffage : trois conseils pour éviter les incendies dans les maisons du Périgord

mercredi 9 janvier 2019 à 18:29 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Alors que cinq maisons sont parties en fumée depuis le premier janvier en Dordogne, France Bleu Périgord vous donne trois conseils pour éviter les incendies liés au chauffage. Et cela avec le témoignage d'un chauffagiste et d'un pompier

Entretien d'une chaudière à Périgueux
Entretien d'une chaudière à Périgueux © Radio France - Antoine Balandra

Périgueux, France

Il fait froid tous les matins en ce moment en Dordogne avec des gelées par endroit. Les chauffages tournent donc au maximum en Périgord. Depuis l'arrivée du froid plus important, les feux de maisons se multiplient dans le département.

Mercredi matin encore une maison a brûlé à Saint Rabier, à cause d'un chauffage électrique défectueux et c'est l'alarme incendie qui a sauvé la personne présente dans l'habitation. Mais ce n'est pas un cas isolé. Rien que depuis le premier janvier, quatre autres maisons ont brûlé à Bourdeilles, à Saint Aquilin, à Meyrals,ou encore à Colombier, où le feu était partie de la cheminée.

Il s'agit souvent de problèmes de chauffage. Chaudières mal entretenues, poêles à bois défectueux. Selon plusieurs chauffagistes, seuls 40% des Français feraient correctement l'entretien de leurs chaudières.

Voici donc trois conseils pour éviter les drames à la maison :

Faites installer les poêles à bois par des professionnels

Le poêle à bois est à la mode. Pas seulement pour son côté écolo. Mais aussi parce que la matière première est moins chère. De nombreuses familles périgourdines en sont désormais équipées.

"On revient comme au début des années 80, avec à l'époque les inserts, et on se dirige à nouveau vers des incendies possibles" dit Sylvain Salleron, gérant de la société Thermique Service à Périgueux

Il conseille de faire "très attention aux évacuations de fumée. Le bois donne des températures plus importantes que le fioul, et si le conduit de cheminée n'a pas été bien calculé, les charpentes se dessèchent, et ensuite la teneur en humidité chute, et cela peut prendre feu"

"Le chauffage au bois, pourquoi pas, mais les évacuations des poêles doivent être bien conçues, et les cheminées bien tubées. Les bois doivent être au moins à 17 cm de tous les conduits d'évacuation" dit-il

Faites entretenir vos chaudières très régulièrement

Les chaudières, qu'elles soient au gaz ou au fioul, mais aussi les poêles à bois, tout doit être inspecté (ramoné) au moins une fois par an. Et cela par un professionnel. Les radiateurs électriques aussi doivent être inspectés pour éviter l'usure et les surcharges responsable de courts circuits. 

Investissez dans des "DAF"

Les DAF, les détecteurs automatiques de fumée sont désormais obligatoires. Au moins un par maison.  

"Cela peut sauver des vies. Le DAF n'est pas très cher, et il fonctionne au moins cinq ans. Ensuite, il suffit de changer les piles. Le détecteur sonne dès qu'il repère de la fumée" explique le commandant Patrick Pittorino, responsables du services des opérations chez les pompiers de la Dordogne

"Cela permet de détecter les feux très tôt, et donc de faire intervenir les pompiers plus rapidement et de sauver plus de choses dans les maisons aussi" explique le commandant.

En cas d'incendie, ou même d'intoxication présumée au monoxyde de carbone, si vous habitez en maison individuelle, sans étage, le mieux est souvent d'ouvrir les fenêtres et les portes, et d'évacuer les lieux. En immeuble, le confinement peut être nécessaire.

Enfin, en cas d'urgence, il convient bien entendu d'appeler le plus tôt possible les secours. Il faut faire le 18 pour les pompiers, le 15 pour le SAMU. Le 114 pour les personnes malentendantes.